Tarif d'un façadier

Mis à jour le 17 juin 2019
Moyenne : 5 (1 vote)
2019-06-17 07:15:00
Travaux de façade

Le façadier est un artisan faisant parti de la grande famille des professions du bâtiment. Son action se situe entre le gros oeuvre et la finition. C’est un métier relativement récent car jusqu’à présent, les travaux ayant rapport à la façade étaient réalisés par des artisans maçons. De manière générale, pour rénover ou faire des travaux sur une façade neuve, les tarifs s’étendent de 15 à 150 € par m².

 

Vous avez un projet ?

Récapitulatif

Travaux

Tarifs au m²

Nettoyage

10 à 40 €

Isolation

90 à 200 €

Etanchéité

10 à 40 €

Accessibilité

5 à 15 €

Façade neuve

20 à 40 €

Rénovation

30 à 50 €

Peinture

15 à 30 €

Enduit / Crépi

15 à 60 €

 

 

Main d’oeuvre

Tarif

Tarif horaire :

  • façadier-peintre
  • façadier-maçon

 

20 à 45 € HT

40 à 50 € HT

Frais de déplacement

140 €

 

Quel est le rôle du façadier ?

Un façadier, aussi communément appelé enduiseur, enduiseur-façadier, façadier-peintre ou encore façadier-maçon, est un professionnel du bâtiment qui a pour rôle principal de s’occuper de toutes les missions qui ont trait aux façades des logements de types individuels comme collectifs, mais aussi des façades de locaux professionnels.

Il doit en assurer la qualité en termes de protection telle que l’étanchéité ou l’isolation, mais aussi l’esthétique qui occupe également une place très importante.

Ces professionnels qualifiés évoluent dans un corps de métier en évolution constante grâce au renouvellement permanent des matériaux et, par conséquent, des techniques d’application de ces derniers.

 

Le tarif horaire du façadier

En termes de tarif horaire, la fixation des prix est libre à chaque artisan. 2 catégories de professionnels sont tout de même observables avec des tarifs sensiblement différents.

 

En effet, un façadier-peintre présentera généralement un coût de main d’oeuvre situé entre 20 et 45 € HT de l’heure tandis qu’un façadier-maçon facturera plutôt entre 40 et 50 € HT de l’heure.

 

Par ailleurs, des frais de déplacement peuvent possiblement être facturés en sus. Ces derniers seront autour de 140 € en général.

 

La formation pour devenir façadier

Afin de devenir façadier, il est possible de suivre une formation professionnelle directement à la sortie de la 3ème.

  • En effet, ces futurs artisans peuvent décider d’intégrer un cursus professionnel de type CAP façadier peintre, maçon, peintre - applicateur de revêtement ou encore plâtrier - plaquiste. 2 ans seront nécessaires pour atteindre le niveau escompté.
  • Il faudra par contre compter 3 ans pour suivre un baccalauréat comme un bac pro aménagement et finition du bâtiment.
  • Un BTS intitulé “enveloppe du bâtiment façades étanchéité” peut aussi venir parfaire le parcours scolaire. 2 années d’études complémentaires seront alors nécessaires.
  • Il faut savoir que l’AFPA (Association de Formation Professionnelle des Adultes) dispense également une formation courte permettant d’accéder au métier de façadier peintre en 6 mois pour des adultes ou des jeunes sortis du système scolaire.

 

Le salaire

Il faut savoir qu’en début de carrière, un façadier peut espérer toucher un salaire aux alentours de 1 400 à 1 500 €. En France, le salaire moyen des façadiers tourne autour de 1 580 € par mois (soit une moyenne d’environ 11,35 € de l’heure) avec une fourchette allant de 1 400 jusqu’à 2 500 € selon l’expérience des artisans.

 

Les types d’interventions et leurs tarifs

Un façadier exerce généralement des prix au mètre carré en fonction des prestations à réaliser ou bien en proposant des forfaits selon les chantiers. Cet artisan possède de nombreux savoir-faire tels que :

 

Interventions

Types de travaux réalisés

Tarifs par m²

Nettoyage

nettoyage de la façade

entre 10 et 40 €

Façade neuve

enduit sur une façade neuve

entre 20 et 40 €

Rénovation

nettoyage + pose d’un enduit neuf

entre 30 et 50 €

Peinture

nettoyage + application peinture

entre 15 et 30 €

Crépi

application d’un crépi

entre 15 et 60 €

Traitement d’étanchéité

application d’un traitement hydrofuge de façade

entre 10 et 40 €

Isolation par l’extérieur (ITE)

ITE sous bardage

ITE sous enduit

entre 90 et 200 €

entre 120 et 190 €

Accessibilité

mise en place d’un échafaudage

entre 5 et 15 €

 

De quoi dépendent les prix d’un façadier ?

Pour une façade, l’étendue des prix est large et différents facteurs peuvent considérablement les faire varier. En effet, on compte parmi eux :

  • la taille de la façade : Il est évident que plus la façade sera importante et plus les tarifs seront grands. Toutefois, ramenés au m², les frais de déplacement seront moindres et il sera plus facile de négocier un tarif dégressif.
  • l’accessibilité : l’accès au chantier et la hauteur de la façade entrent en ligne de mire pour le chiffrage de travaux. En effet, si un échafaudage est nécessaire, sa pose et son démontage seront facturés.
  • l’état de la façade : il est certain qu’une façade en mauvais état nécessitera des travaux plus importants et les prix seront donc en conséquence de cela.
  • le type de travaux qu’il faut effectuer : un simple nettoyage sera moins onéreux qu’un ravalement complet.
  • les matériaux de base de la façade : ils peuvent également engendrer des coûts différents puisque, selon la base, le façadier sera contraint de recourir à des matériaux et des techniques adaptés.
  • le professionnel : selon son expérience et sa situation géographique notamment, le professionnel pourra présenter des tarifs personnalisés.

 

La TVA applicable et garantie

Il faut savoir que tout artisan du bâtiment est soumis à une obligation légale, à savoir celle de contracter une garantie décennale auprès de son assureur. Le façadier n’échappe pas à cette contrainte. Le but de cette assurance est de garantir les travaux qu’effectue le professionnel afin de couvrir les éventuels problèmes pouvant surgir dans les 10 années suivant la date de fin de chantier.

 

Concernant les logements neufs, la TVA appliquée par un façadier sera de 20 % alors que pour les habitations de plus de 2 ans, une TVA au taux intermédiaire de 10 % pourra être appliquée aussi bien sur la main d’oeuvre que sur les fournitures.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.