Tarif couvreur par travaux et au m2

Mis à jour le 09 octobre 2017
Couvreur
Couvreur

Parmi les nombreux métiers du bâtiment existants, il n’est pas toujours facile de savoir à quel professionnel faire appel pour quel type de travaux. Voici plus d’informations sur les prestations que propose un couvreur et sur les tarifs généralement pratiqués selon le type de travaux.

 

Recevoir 5 devis gratuitement

Quels types de travaux

Le métier de couvreur inclut aussi bien des travaux de rénovation et de réparation que de construction et d’entretien relatifs aux toits de tout type de bâtiment : cela comprend leur résistance, leur étanchéité et leur isolation. Ainsi, il pose :

  • les échafaudages et tout ce dont il a besoin pour réaliser un chantier en hauteur ;
  • la couverture ;
  • la sous-toiture, le support de la toiture, la charpente ;
  • le revêtement étanche ;
  • l’isolation phonique, accoustique et thermique ;
  • les lucarnes, les velux, les gouttières et les raccords de cheminée.

 

Tarif horaire d’un couvreur

Avec une TVA à 10 %, le prix horaire moyen pratiqué par les couvreurs peut osciller entre 30 et 100 € TTC de l’heure en fonction de la zone géographique des travaux et du type de chantier à réaliser.

Pour la construction d’une toiture neuve, le tarif pratiqué est généralement entre 40 et 60 € HT de l’heure. Alors que pour un changement de tuiles, comptez de 10 à 15 € par tuile à remplacer pour le prix de pose, à cela il faudra ajouter le prix des fournitures.

 

Prix de déplacement

Les frais de déplacement du couvreur sont à prendre en charge par le client. Comptez 1 euro par km (plus en ville). Lorsque les travaux durent plusieurs jours, ce prix est à payer pour chaque journée.

 

Prix au m² selon le type travaux

De nombreux professionnels préfèrent proposer un devis au m² : celui-ci correspond en effet mieux aux spécificités d’un chantier. Pour l’installation d’une toiture traditionnelle (charpente + couverture), comptez entre 180 et 300 € TTC le m² en moyenne. Toutefois, le prix au m² varie en fonction du type de travaux à effectuer :

 

Type de travaux

Prix TTC par m²

(pose et fournitures)

installation de la charpente

en métal

dès 100 €

en bois

60 à 100 €

en béton

dès 80 €

isolation de la toiture

par l’intérieur - combles perdus

30 à 80 €

par l’intérieur - combles aménageables

50 à 100 €

par l’extérieur

100 à 300 €

ajout d’un emplacement pour une fenêtre de toit

300 à 400 €*

pose d’un parafoudre ou d’un paratonnerre

700 €*

entretien de la toiture

nettoyage simple

15 €

nettoyage plus approfondi

30 à 50 €

Démoussage

15 à 30 €

traitement hydrofuge

15 à 30 €

Étanchéité

30 à 70 €

réfection simple (nettoyage de la couverture, changement de quelques tuiles, etc.)

30 à 80 €

réfection importante (réparation d’une partie de la couverture)

70 à 150 €

* étant donné le type de travaux, ce tarif s’entend en prix de pose par unité sans fourniture.

 

Prix au m² selon le type de matériaux

Le choix du matériau utilisé pour la couverture du toit doit également se faire en fonction du Plan Local d’Urbanisme (PLU) dont fait partie votre habitation. En effet, des réglementations fixent certaines obligations afin que les habitants respectent les tendances architecturales d’une zone géographique, cela est d’autant plus vrai pour les lieux proches d’espaces patrimoniaux.

 

Le prix au m² pratiqué par un couvreur varie également en fonction des matériaux utilisés pour la couverture du toit :

Type de matériaux

Prix TTC par m²

Caractéristiques

pose de la couverture

en ardoise naturelle (pierres taillées provenant de carrières de schiste)

100 à 150 €

  • esthétique, écologique, recyclable
  • excellent isolant
  • non inflammable
  • résistant (longévité estimée à plus de 150 ans selon la qualité de l’ardoise)
  • matériau lourd, une charpente adaptée est donc nécessaire

en ardoise synthétique (en fibrociment)

50 à 80 €

en tuiles

classiques (à emboîtement)

15 €

  • doivent être accompagnées d’un film imperméable

creuses (ou tuiles canal)

30 à 40 €

  • principalement présentes dans le sud de la France
  • esthétisme : aspect authentique

traditionnelles (en terre cuite)

20 à 80 €

  • conviennent pour les toits avec inclinaison traditionnelle (35 % minimum)

en béton

25 à 35 €

  • caractéristiques similaires aux tuiles en terre cuite
  • se décolorent au fil des années

en mortier

20 à 35 €

  • vulnérable à la mousse
  • excellente étanchéité
  • résiste au gel

plates

30 à 70 €

  • conviennent pour les toits à faible inclinaison

photovoltaïques*

(sous une variante de tuile, existe également dans une variante ardoise)

900 à 1 500 €

  • rendement énergétique similaire à celui des panneaux solaires (c’est-à-dire 100 kWh par m² chaque année)
  • aides et subventions possibles

en zinc

50 à 80 €

  • résistant (longévité estimée entre 30 et 100 ans)
  • esthétique (blanc avec reflets bleutés)
  • isolation acoustique et thermique dépend de la qualité du zinc choisi

en chaume

100 à 140 €

  • aspect rustique et traditionnel
  • excellent isolant
  • entretien régulier nécessaire dû à la fragilité du matériau

toiture végétalisée

55 à 65 €

  • solution écologique, isolante et esthétique
  • la pente du toit doit être inférieure à 35°
  • doit être autorisée par le Plan Local d’Urbanisme

pose de la couverture pour bâtiments annexes

en shingle (bardeau bitumé)

15 €

  • longévité de 25 ans
  • matériau souple et léger
  • faible capacité d’isolation, un isolant complémentaire doit donc être prévu
  • imperméabilité efficace
  • convient pour des petites surfaces de toiture
  • pente minimum de 20 %
  • conseillé pour les bâtiments annexes (atelier, abri de jardin, dépendance, garage, etc.)

en acier

20 à 40 €

  • alternative de revêtement de toit moins chère
  • déconseillé pour le bâtiment principal
  • conseillé pour les bâtiments annexes (atelier, abri de jardin, etc.)
  • matériaux fragiles
  • faibles performances énergétiques

en bardeaux de bois

30 à 40 €

* Le photovoltaïque ne pourra pas être envisagé sur toutes les toitures. Certaines contraintes sont à prendre en compte (nombre de fenêtres de toit, type de couverture, etc.). Un professionnel pourra vous apporter son expertise sur ce point et vous confirmer si vous pouvez installer ce système chez vous.

 

Prix des travaux sur toit plat (ou toit terrasse)

Si la toiture traditionnelle est en pente, la toiture dite contemporaine peut, elle, être plate. Celle-ci a le grand avantage d’ajouter un espace de vie supplémentaire à l’habitation, il existe également des toits plats inutilisés et inaccessibles selon vos préférences. Ces caractéristiques proposent une isolation très efficace et le toit plat peut aisément être transformé en toiture végétalisée, en jardin traditionnel ou en simple terrasse.

Sans charpente, la base du toit est en bois, en métal ou en béton. Bien que le toit soit plat, une légère pente comprise entre 1 et 5 % est nécessaire pour que les eaux de pluie puissent être évacuées correctement.

Pour la réalisation d’un toit plat par un couvreur, comptez entre 80 et 120 € le m² en moyenne pour une installation classique (ce prix inclut les matériaux et la pose), ainsi, comptez :

  • 90 € le m² pour un toit végétalisé ;
  • 750 € le m² pour qu’il soit équipé de panneaux photovoltaïques.

 

 

Taux de TVA et aides

Le gros avantage de passer par un couvreur pour faire tous ces types de travaux réside dans le fait que vous pourrez bénéficier d’un travail bien fait tout en ayant la possibilité d’être éligible à certaines aides et subventions. Si l’isolation du toit est concernée, que votre maison a plus de 2 ans et que le couvreur réalisant les travaux est labellisé RGE, vous pourrez notamment bénéficier :

  • du crédit d’impôt ;
  • de l’éco-prêt à taux zéro ;
  • des subventions de l’ANAH (Agence nationale de l'habitat) ;
  • d’une prime rénovation énergétique de la part de l’état.