La sécurité d’un logement et les cambriolages en infographie

Mis à jour le 28 octobre 2019
2019-10-28 10:15:00
Cambriolage par les fenêtres

Si l’écologie est devenue, depuis 2019, la première préoccupation des français, la sécurité a tenu le haut du podium pendant de nombreuses années. Il a été enregistré 624.000 cambriolages ou tentatives d’intrusion en 2017.

 

Découvrez notre décryptage en infographie :

 

La sécurité d’un logement et les cambriolages en infographie

 

Vous avez un projet ?

Les chiffres clés des cambriolages en France

Si, comme nous l’avons évoqué précédemment, 624.000 cambriolages ou tentatives de cambriolages ont eu lieu en 2017 en France métropolitaine. Il est important de noter ici qu’il existe de grandes disparités des chiffres de cambriolages ou tentatives d’effraction en fonction de la nature même de votre logement, de la taille de l’agglomération dans laquelle vous vivez, mais également de la zone géographique de votre domicile. En effet, des études sur le sujet sont publiées régulièrement, les principales émanant des 2 grands organismes que sont l’Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales (ONDRP) et le Service Statistique Ministériel de la Sécurité Intérieure (SSMSI). En voici un rapide aperçu :

 

  • La répartition géographique, par région, des cambriolages de logements enregistrés en 2018

 

Si la Corse présente le taux de logements impactés le plus faible de toute la France métropolitaine, et les régions PACA et parisienne, les taux les plus élevés, il est des nuances à apporter en fonction des zones géographiques. Voici donc, par ordre croissant, les différents taux de cambriolages enregistrés pour 1.000 logements par région :

  • Corse : 2 ‰
  • Bretagne : 4,1 ‰
  • Normandie : 4,6 ‰
  • Bourgogne-Franche-Comté : 4,9 ‰
  • Grand-Est : 5,1 ‰
  • Pays de la Loire : 5,7 ‰
  • Nouvelle-Aquitaine : 5,8 ‰
  • Centre Val de Loire : 5,9 ‰
  • Occitanie et Hauts-de-France : 7,3 ‰
  • Auvergne-Rhône-Alpes : 7,6 ‰
  • Île-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur : 8,9 ‰

 

  • La proportion de foyers ayant subi un cambriolage ou une tentative d’intrusion de 2016 à 2018

Dans ces études, il est à noter qu’en fonction du type d’habitat et de son environnement proche, les chiffres peuvent varier. C’est d’ailleurs plus l’environnement immédiat d’un logement qui impacte la possibilité de subir un vol ou une tentative d’intrusion. Voici quelques chiffres de cette étude :

  • Maisons dispersées hors agglomérations : 1,2 %
  • Immeubles en cité et grands ensembles : 1,7 %
  • Immeubles en ville : 1,9 %
  • Maisons en lotissement et quartier pavillonnaire : 2 %

 

Mais c’est la taille de l’agglomération qui influe le plus sur la possibilité d’un éventuel cambriolage ou tentative d’intrusion. En effet, il est possible de remarquer que la proportion de foyers victimes d’un cambriolage ou d’une tentative d'effraction s'accroît à mesure que la taille de l'agglomération de résidence grandit :

  • Communes rurales : 1,2 %
  • Agglomérations de moins de 20.000 habitants : 1,4 %
  • Agglomérations comprises entre 20.000 et 100.000 habitants : 1,3 %
  • Agglomérations supérieures à 100.000 habitants : 2,3 %
  • Agglomérations en région parisienne : 2,5 %

 

 

Les différents procédés d’effractions

Parmi les études réalisées, il est à noter que les différents procédés d’effractions ou tentatives de cambriolages ont également été analysés, dont voici les grandes lignes :

  • Dans 62 % des cas, c’est par une porte que les délinquants ont, ou ont essayé, de pénétrer dans leur logement.
  • Dans 20 % des cas, c’est par une fenêtre que les cambrioleurs ont, ou ont essayé, de pénétrer dans leur logement.
  • Dans 15 % des cas, c’est suite à une escalade que les délinquants ont, ou ont essayé, de pénétrer dans leur logement, que ce soit par un balcon, une grille ou une clôture.
  • Dans 3 % des cas, les cambrioleurs ont utilisé une fausse clé ou une clé qu’ils se sont procurée de façon frauduleuse.

 

Il est également à noter les délinquants qui essaient de s’introduire dans un logement, renoncent au bout de 5 minutes en moyenne s’ils n’arrivent pas à leur fin.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.