Prix pour réparer une fuite de toit et entretenir la toiture

Mis à jour le 05 mars 2018
Aucun vote pour le moment
2018-03-05 06:00:00
Réparation de la toiture par l'intérieur

Quels sont les signes caractéristiques d’un tel problème, quelles peuvent en être les causes et quels sont les prix pour réparer une fuite de toit selon la source de ce souci et le type de couverture que vous possédez ? Ce sont quelques-uns des points qu’il faut solutionner pour vous orienter avant de vous proposer les meilleures issues aux dégâts constatés et de vous présenter quelques options qui pourraient faire baisser la facture.

 

Formulez une demande de devis

Les dégâts provoqués par des fuites de toit

En dehors de la fuite directement constatée dans le grenier, ce sont malheureusement d’autres conséquences, souvent plus graves, qui vous font faire le lien avec la fuite de toit. Parmi tous ces signes, voici les plus courants :

  • traces d’auréoles au plafond ou sur les murs ;
  • présence de moisissures ;
  • odeur désagréable ;
  • fissures murales ;
  • peinture qui cloque.

 

Selon l’étendue des dégâts et selon les différentes couches que peut avoir à traverser l’eau - isolation, plancher, plâtre, etc. - l’effet peut être immédiat ou demander un peu plus longtemps à se propager.

De la même façon, selon l’origine du problème et les conditions météorologiques, évidemment, le problème sera plus ou moins durable et avec des conséquences plus ou moins graves, par déduction.

Il faudra, en tout cas, y remédier le plus vite possible et faire appel rapidement à un professionnel pour que ces dégâts ne s’étendent pas.

De plus, la particularité des fuites de toit est que la marque que vous retrouverez sur votre plafond, par exemple, ne se situera pas nécessairement juste en dessous de l’origine de votre problème puisqu’un toit possède, par définition, une pente, et que l’eau va ruisseler le long de cette pente jusqu’à ce que les gouttes soient trop lourdes pour continuer leur circuit. Il faut donc bien remonter pour trouver l’origine de cette pente.

 

Les démarches à effectuer

Il existe, dès lors, des premiers gestes à réaliser dès que possible pour ne pas aggraver la situation. Par exemple, une fois que vous savez d’où provient le problème, il faut bâcher la partie de la toiture responsable pour stopper l'hémorragie.

Il existe aussi des solutions simples lorsque le problème l’est aussi, comme par exemple une tuile qui se serait déplacée lors d’un fort coup de vent, une gouttière qui se serait remplie de feuilles. Il se peut aussi qu’un simple démoussage soit nécessaire car, au fil du temps, ces mousses peuvent gonfler et soulever légèrement les tuiles, mais suffisamment pour que des infiltrations d’eau puissent se faire.

 

Parfois, un fort coup de vent avec une averse très conséquente peut être la cause d’un problème d’infiltration épisodique, mais mieux vaut s’en assurer en faisant réaliser un diagnostic par un professionnel.

 

Les causes de l’infiltration

Malheureusement, les causes d’une infiltration peuvent aussi être plus graves et se reproduire à la moindre météo défavorable.

Voici quelques origines de fuites de toit pour lesquelles une intervention la plus rapide possible sera indispensable :

  • Une tuile déplacée : comme vu précédemment. Mais si cette tuile est proche du faîtage, il est préférable de faire appel à un artisan qui sera plus habilité et mieux équipé pour réaliser sa remise en place sans risque de chute, et aussi sans casser d’autres tuiles en marchant dessus.
  • Une tuile fissurée : le problème est sensiblement le même, sauf qu’il sera parfois plus difficile à localiser. Cette fois, c’est son remplacement qu’il faudra effectuer.
  • Une cheminée à l'origine du problème. Il existe alors plusieurs cas d’infiltrations. Elles peuvent se faire à partir du solin qui entoure cette cheminée et qui peut avoir perdu de son efficacité au fil des années. Parfois, du mortier ou du mastic est présent à la jonction avec votre couverture mais ces derniers ont pu aussi perdre leur caractère étanche. Tout simplement, la fuite peut s’effectuer dans la cheminée directement si aucun chapeau ne la recouvre. Il sera alors peut-être prudent d’en faire placer un pour éviter une prochaine mésaventure du même type.
  • Un problème lié à une fenêtre de toit. Comme la cheminée, elle est entourée de joints qui, eux aussi, avec les méfaits du temps, peuvent perdre de leur étanchéité.
  • Un problème de conduit d’aération. Placés sous la couverture, ils peuvent subir la corrosion après des années et provoquer des fuites.
  • Une responsabilité provenant d’une noue. Placée sur une maison disposant de plusieurs pentes sur un même toit, elle est là pour assurer l’absence d’infiltration entre cette rencontre de toits. Il n’est pas non plus inhabituel qu’une noue finisse par fuir.
  • La glace comme responsable. Après une période froide et des amas de neige, cette dernière peut finir par se transformer en glace en certains endroits et empêcher le bon écoulement de la neige lors de la fonte, l’obligeant à prendre des chemins détournés.
  • Pente insuffisante. C’est le cas le plus grave. Une pente pourra se révéler suffisante dans les cas les plus fréquents de pluie mais révéler des problèmes lorsque cette pluie devient plus forte et que le vent s’en mêle, la faisant s'infiltrer sous la couverture.
  • Un problème d’étanchéité de toiture-terrasse. Là aussi, le travail sera plus conséquent. Le problème peut provenir d’un travail mal effectué ou d’une étanchéité qui perd de son efficacité avec le temps.

 

Le prix pour réparer une fuite de toit selon le type de toit

Le prix pour réparer une fuite de toit dépend tout d’abord du toit. Une toiture en ardoise, en plus d’être plus chère qu’une toiture en tuiles, est aussi plus pentue, par exemple, et peut donc rendre l’intervention plus difficile à effectuer. Voici quelques exemples de prix pour ces différentes couvertures, en prenant en compte quelques réparations restant mineures. Si, dans l’ensemble, le prix pratiqué se situera sur une base de 35 à 60 € de l’heure, ce qui débouchera sur un tarif entre 200 € et 600 €.

 

Type de toiture

Particularités

Prix pour l’intervention

Tuiles

  • Vieillissement des tuiles qui entraîne leur porosité
  • Tuiles qui ont glissé
  • Tuile fêlée à remplacer

400 €

Ardoises

  • Crochets devenus défectueux avec le temps
  • Accumulation de glace
  • Crochets enfoncés trop profondément qui tiennent mal l’ardoise
  • Porosité d’ardoises avec le temps

600 €

Tôles

  • Fixations de tôles qui ont cédé avec le vent les soulevant
  • Fixations qui cèdent face à l’usure
  • Joints de tôles devenus inefficaces

350 €

Toiture-terrasse

  • Toiture qui a légèrement bougé et entraîne la rétention d’eau
  • Problème d’étanchéité

450 €

Bardeaux d’asphalte

  • Bardeaux soulevés par forte tempête avec risque que tout un pan s’arrache
  • Clous de fixation mal placés qui n’ont pas tenu

350 €

Composite

  • Leur légèreté peut provoquer leur envol par forts vents
  • Une fuite due au vieillissement

400 €

Bois

  • Accumulation de mousse
  • Accumulation d’insectes

400 €

 

 

 

Le prix pour réparer une fuite de toit selon les travaux

Si les interventions doivent se faire sur la toiture, en priorité, il n’est toutefois pas rare que d’autres travaux d’entretien soient à réaliser.

Voici quelques interventions qui peuvent s’avérer nécessaires par la suite pour réparer certains dégâts ou certaines origines de ces dégâts.

  • Réparation des dessous de débordement de toit : généralement isolés, ils peuvent être atteints par l’humidité. Autour de 10 € le mètre, vous pourrez les réparer. Dans le cas des soffites, ce prix se situe autour de 30 € le mètre.
  • La charpente : dans les cas les plus graves, une fermette peut s’être légèrement fissurée ou vermoulue, entraînant un léger mouvement sur la couverture et des fuites. Le prix risque, alors, de grimper à plusieurs milliers d’euros.
  • Les gouttières : plusieurs possibilités leur sont liées, comme un amoncellement de feuilles, un percement de la gouttière qui peut être réparée avec du goudron spécial, un remplacement obligé d’une longueur ou le remplacement de crochets qui auraient cédé. De 2 à 5 € par rustine, autour de 10 € le mètre linéaire en remplacement, de 2 à 8 € pour le changement d’un support de gouttière, ce sont quelques prix qui seront alors facturés, en fourniture, en complément des frais de déplacement et du temps passé.
  • La rénovation de l’isolation : prévoir de 15 à 50 € le m² en fourniture et pose.
  • L'étanchéité d’une cheminée : le montant pour un tel devis est d’environ 800 €.

 

Il est aussi possible de rendre des tuiles hydrofuge pour environ 6 € le m² ou de démousser avec un produit qui coûte environ 4 à 5 € le m².

Un écran de sous-toiture est aussi une solution pour des fuites vraiment peu fréquentes, lors de tempêtes. Leur coût dépend de leurs structure, bitumineuse ou réfléchissante. De 1 à 20 € le m² en fourniture, différents produits existent.

 

Les remboursements éventuels

Il est possible que vous puissiez faire appel à des participations pour vous aider à financer ce prix pour réparer une fuite de toit. Elles seront éventuellement de 2 ordres :

  • la garantie décennale : lorsque le problème provient d’un problème d’installation, que ce soit de la couverture, des gouttières, du velux, de la cheminée, la garantie de l’artisan ou du constructeur pourra être sollicitée ;
  • l’assurance : celle de l’habitation peut être sollicitée selon les garanties auxquelles vous avez souscrit. Dans des cas plus extrêmes, l’assurance tempête est automatiquement incluse et, en situation encore plus grave, l’état de catastrophe naturelle prendra le relais.

Trouver un professionnel

Pour vos travaux, vous pouvez effectuer une demande de devis pour trouver une entreprise qui réalisera vos travaux. Travaux à Part sélectionne les meilleurs artisans dans toute la France vous offrant le meilleur rapport qualité-prix pour vos travaux :