Prix de pose d'une porte d'entrée

Mis à jour le 09 novembre 2018
Moyenne : 5 (1 vote)
2018-11-09 11:00:00
Porte d'entrée en bois
Formulez une demande de devis

Neuf ou remplacement

Votre porte d’entrée doit donc apporter une note de qualité à votre logement puisque c’est là que se rendent vos visiteurs. Son esthétique est alors essentielle et c’est un des critères du choix. Comme on le verra par la suite, la matière ou la couleur en sont quelques autres.

 

Mais votre porte d’entrée pourra simplement prendre la place d’un ancien modèle. Là aussi, l’esthétique peut être la cause de ce changement mais, plus généralement, si vous décidez de changer votre porte d’entrée parce qu’elle est abîmée, n’oubliez pas, non plus, de veiller à ses qualités thermiques. Elle peut encore vous sembler en bon état, mais ne plus du tout remplir son rôle d’isolant.

En outre, dans ce cas, les dimensions peuvent se révéler importantes parce que des travaux de maçonnerie pour installer un modèle standard peuvent être plus conséquents que l’investissement dans une porte correspondant exactement aux cotes de l’ancien modèle. A voir, alors, si vous ne remplacerez que l’ouvrant, en recouvrant le dormant, ou si vous effectuerez un démontage complet pour installer aussi un nouveau cadre, soit parce que le dormant est endommagé, ou qu’il ne pourra supporter le poids de la nouvelle porte. Des solutions qui seront présentées dans la partie pose.

 

Règles d’urbanisme

En neuf, votre porte d’entrée sera partie intégrante de votre permis de construire. En rénovation, si son changement n’a aucune incidence sur l’apparence externe de votre maison, vous n’avez pas besoin de déposer de dossier, comme le remplacement d’un ancien modèle par le même, mais neuf, par exemple.

Par contre, si vous devez en changer de façon radicale l’apparence ou, encore plus, les dimensions, vous devrez déposer une autorisation de travaux. Attention, justement, car il est possible que certaines couleurs soient imposées ou, a contrario, que certaines soient interdites. En tout état de cause, vous renseigner auprès des services de l’urbanisme sera une vraie sécurité.

 

Le prix des portes d’entrée selon les matériaux

Vous devrez effectuer un premier choix important qui portera sur la matière dans laquelle vous souhaiterez acquérir cette porte d’entrée. Un choix qui aura des incidences sur plusieurs points : l’esthétique, les qualités d’isolation phonique et/ou thermique, l’entretien, le prix.

 

On retrouve les différentes propositions qui concernent les autres ouvertures, portes-fenêtres et fenêtres, auxquelles il est également possible d’ajouter le métal.

 

Matière de porte d’entrée

Prix en fourniture

porte entrée bois

de 300 à 4.000 €

  • de 600 à 1.200 € en milieu de gamme
  • de 1.500 à 4.000 € en haut de gamme

porte entrée PVC

de 300 à 2.500 €

  • de 500 à 900 € en milieu de gamme
  • de 1.000 à 2.500 € en haut de gamme

porte entrée alu

de 700 à 5.000 €

  • de 1.000 à 2.000 € en milieu de gamme
  • de 2.000 à 5.000 € en haut de gamme

porte entrée métal

de 400 à 3.500 €

  • de 500 à 800 € en milieu de gamme
  • de 1.000 à 3.500 € en haut de gamme
 

 

  • La porte d’entrée en bois

Elle représente la chaleur du bois. Elle pourra être peinte ou teintée et sera le meilleur isolant aussi bien des bruits pouvant provenir de l’extérieur que du chaud de l’été ou du froid de l’hiver.

Elle pourra alors se marier avec votre construction, votre environnement ou les règles d’urbanisme imposées.

Par contre, vous devez faire attention à la qualité du bois proposée et éviter le bas de gamme, et encore plus si votre porte est exposée à la frappe d’eau et au soleil, généralement à l’ouest, qui en dégrade encore plus vite la qualité.

De toute façon, une porte en bois nécessite un entretien encore plus fréquent que les autres matières, ce que certains pourront trouver un peu trop rébarbatif. Il faudra aussi veiller à son traitement fongicide, insecticide et hydrofuge si vous souhaitez la conserver longtemps, d’où une préférence qui peut aller vers le mélèze ou le chêne. Quoi qu’il en soit, une essence provenant d’un feuillu sera toujours supérieure à celle provenant d’un persistant.

 

  • La porte d’entrée en PVC

Le PVC offre de bonnes qualités d’isolation thermique, également. Et le fait que certains optent pour le PVC provient essentiellement de deux atouts : un coût inférieur et un entretien relativement simple à base d’un simple nettoyage.
Mais, comme le bois, un prix trop bas peut aussi cacher une résistance moindre et il faudra plutôt vous diriger vers un milieu de gamme, au minimum, si vous souhaitez conserver cette porte un certain temps, un surinvestissement qui s’avérera rentable, au final.

Exposée aux intempéries, par contre, elle ne craint pas l’humidité et se révèle efficace. Plus légère, elle est aussi la plus facile à adapter sur n’importe quel cadre préexistant.

La porte d’entrée en PVC est, évidemment, moins solide que les autres et inflammable. Pour ces problèmes, il existe également des solutions d’âme intérieure qui seront étudiées dans le sujet sur la sécurité.

En termes de couleur, la tenue dans le temps reste un des points faibles, bien qu’il se soit quand même amélioré aussi.

 

  • La porte en aluminium

Si vous voulez totalement vous débarrasser de l’entretien de votre porte d’entrée et qu’elle dure cependant le plus longtemps possible, la porte en alu est la solution.

Avec des catalogues qui vous offrent des finitions très variées, autant capable de s’adapter à de l’ancien qu’à des constructions très modernes, l’alu séduit à peu près tout le monde. C’est son prix qui pourrait parfois retenir certaines ambitions.

Mais attention, comme n’importe quelle autre matière, il ne faut pas forcément se dire que toutes les portes d’entrée en alu se valent et choisir la moins chère, pourrait aussi être, alors, se diriger vers qui présente des ruptures de pont thermique ou être la moins résistante avec des marques au moindre choc. En tout état de cause, elle sera toujours un peu moins performante sur le plan thermique qu’une porte bois mais pourra s’en approcher dans des gammes supérieures, avec de très bons doublages intérieurs et des joints parfaitement pensés. Elle est efficace dans le domaine de la sécurité et, contre les intempéries, ce sera vraiment le modèle conseillé.

 

  • La porte en acier
    Ceux qui recherchent la résistance et dont l’investissement ne leur permet pas toujours d’opter pour l’aluminium, pourront aussi se replier vers la porte d’entrée en acier. Elle peut tenir éloignés pas mal de cambrioleurs. On la retrouve principalement dans des immeubles parce qu’elle ne représente pas, non plus, les meilleures qualités d’isolation thermique, et peu compatible avec les risques d’humidité. Il faudra donc une porte très bien travaillée sur le plan des ponts thermiques.
    Elle a, par contre, fait de gros progrès en termes d’esthétique et offre désormais des choix intéressants.

Le cas de vitrage d’une porte d’entrée

Une solution parfois employée dans la porte d’entrée est la présence d’une partie vitrage. Elle sera rarement entièrement vitrée. Elle permet, alors, de laisser entrer la lumière dans le logement.

Il vous faut veiller à ce que ce vitrage soit suffisamment retardateur d’effraction, ce qui est généralement le cas avec des vitrages classés au moins P2A ou P5A, ce qui les situe dans des protections contre le vandalisme.

La situation de votre porte d’entrée sera, cependant, à prendre en compte. Orientée trop au sud, vous pourriez aussi la rendre trop exposée aux rayons du soleil et prendre le risque qu’elle provoque une trop grande montée en température de votre logement.

Pour une porte partiellement vitrée, l’entrée de gamme se situera autour de 300 €, terminant à près de 4.000 € pour un haut de gamme.

 

Les couleurs de votre porte d’entrée

Petit détail portant sur les portes d’entrée, la couleur est plus importante qu’il n’y paraît. Elle peut parfois être imposée par la réglementation en matière d’urbanisme de votre lieu de construction ou vous laisser une totale liberté.

Les couleurs sont aussi un effet de mode puisque, au fil des années, un peu comme les couleurs de portail ou même de peinture de mur, on a vu la tendance afficher un rouge grenat ou basque, un vert foncé ou, plus récemment, différentes nuances de gris. Car la porte d’entrée est aussi une façon de personnaliser sa maison, un peu moins son appartement puisque le syndic pourrait refuser un bariolage des portes.

Il est aussi possible d’avoir recours à des portes bicolores pour un coût sensiblement plus élevé. Mais, pour minimiser le prix, ce sera plutôt vers un blanc ou un gris anthracite que vous devrez vous diriger.

 

Les dimensions d’une porte d’entrée

La porte classique est le modèle 1 vantail de dimension 215 cm de haut x 90 cm de large. Parfois, pour rester sur ce standard, il est possible de rajouter une imposte fixe en hauteur ou sur la partie latérale, voire une imposte semi-fixe.

Dans du neuf, autant prévoir la mise en place d’une dimension standard pour des raisons évidentes de prix.

 

En rénovation, en remplacement de modèles très anciens, il est très probable que vous devrez, ou adapter la maçonnerie à ces nouveaux standards, ou vous en remettre à du sur-mesure.

  • Dans le premier cas, selon les dimensions à adapter, et compte tenu d’une intervention sur mur porteur, le devis avoisinera très rapidement les 1.000 euros, en plus de la fourniture de la porte.
  • Dans le dernier cas, prévoyez une dépense qui commencera autour de 2.000 à 3.000 € en fourniture. Ce qui, au final, vous emmènera certainement vers un coût sensiblement identique, à vous de savoir ce que vous préférez : une porte standard dans un modèle que vous avez repéré sur catalogue, ou une porte à une dimension très particulière.

 

Les portes d'entrée selon la sécurité

Parler de porte d’entrée, c’est aussi parler de risque puisque c’est le premier point qu’étudieront des cambrioleurs. Les autres points, que ce soit les portes-fenêtres ou les fenêtres, ont toujours la possibilité de posséder une sécurité renforcée par la présence de volets, en votre absence.

 

La porte blindée sera la réponse la plus évidente en fonction du risque, comme l’évoque le guide sur le Prix d’une porte blindée. Mais la serrure doit aussi renforcer cette sécurité.

Il vous faut une entrée qui puisse résister au crochetage de la serrure et à l’arrachage de vos gonds à l’aide d’un pied-de-biche.

 

  • La porte d’entrée blindée
    Pour une porte blindée, le tarif de fourniture commencera autour de 750 € pour aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros.

Un bloc blindé plus complet débutera à 1.500 € pour aller jusqu’à 5.000 €.
Il est également possible d’ajouter un blindage sur une porte existante. Il faut alors prévoir un prix de l’ordre de 1.000 à 2.500 €.

Attention : Il faut généralement renforcer le dormant car une porte blindée, compte tenu de son poids, pourra difficilement s’adapter sur un cadre existant.

 

Norme

Sécurité porte

norme A2P BP*

résistance 5 mn à tentative effraction

norme A2P BP**

résistance 10 mn à tentative effraction

norme A2P BP***

résistance 15 mn à tentative effraction

 

 

  • La serrure
    La sécurité de la porte passe aussi par sa serrure. Dans ce cas, porte blindée plus serrure sécurisée conduiront à un tarif de 2.000 à 5.000 € en fourniture. Vous aurez, dès lors, une serrure multipoint, de 3 points au minimum (haut, centre et bas), jusqu’à un maximum de 12 points. Chaque point peut consister en une fermeture à rouleau ou, encore plus sûre, une fermeture à crochet.

La serrure, à elle seule, que vous pouvez aussi adapter sur une porte simple, vous coûtera de 200 à 1.000 € et plus.
Une serrure carénée commence à 300 €.

 

Norme

Sécurité serrure

norme A2P*

résistance 5 mn à tentative effraction

norme A2P**

résistance 10 mn à tentative effraction

norme A2P***

résistance 15 mn à tentative effraction

 

 

  • Le barillet
    Vous pouvez aussi opter pour un barillet anti-perçage pour un prix qui commence à 40 € et qui évitera que votre serrure ne soit simplement forcée à l’aide d’une perceuse.
    A noter qu’il existe également des cylindres sécurisés qui fonctionnent avec une carte de propriété, mieux sécurisés, pour un tarif d’environ 500 €.

 

Evidemment, la sécurité de cette porte d’entrée pourra aussi passer par une alarme, afin d’être encore plus complète, sachant qu’il existe des solutions peu coûteuses, en liaison avec un smartphone, pour quelques dizaines d’euros seulement.

 

La pose d’une porte d’entrée

La pose d’une porte d’entrée, que ce soit en neuf ou en rénovation, fait appel à des travaux qui peuvent être assez variés. Cette pose pourra être effectuée en applique, en tunnel ou en feuillure :

  • pose en feuillure : une feuillure est réalisée dans le mur, sur laquelle vient reposer le bloc porte (dormant + ouvrant).
  • pose en tunnel : le bloc porte vient se placer dans l’épaisseur du mur, ce qui situe la porte en alignement avec le mur, en partie intérieure.
  • pose en applique : le bloc porte est directement fixé sur le tableau du mur. La surépaisseur engendrée sera compensée par le doublage.

 

En neuf, la pose d’une porte d’entrée standard, dans un espace prévu lors de la réalisation de la maçonnerie, reste relativement simple. Mais, dans tous les cas, pour des questions de garantie, d’assurance et, comme nous le verrons ensuite, d’aides, l’intervention d’un professionnel est très fortement conseillée.

 

Le cas le plus simple, pour une porte d’entrée somme toute basique, ne dépassera guère les 100 € pour sa pose seule.

En rénovation, le prix sera de l’ordre de 300 à 500 €, auxquels il faudra peut-être ajouter des frais de maçonnerie, dans le cas de l’adaptation nécessaire de la maçonnerie. Il faut aussi ajouter l’éventuel démontage de l’ouvrant, simple, mais parfois du dormant, également.

Enfin, pour une porte blindée, il faut compter un prix qui sera plutôt de l’ordre de 400 à 800 € en pose.

 

Pose seule porte entrée

Prix

pose en neuf

de 100 à 400 €

dépose bloc-porte

de 100 à 400 € (ouvrant seul ou bloc porte complet)

adaptation maçonnerie en rénovation

de 500 à 1.000 €

pose en rénovation

de 300 à 500 €

pose porte blindée

de 400 à 800 €

 

 

Les garanties

L’intervention d’un professionnel est aussi la meilleure garantie pour l’ensemble, en évitant qu’un fabricant remette en cause sa propre garantie du fait d’une pose mal réalisée.

En général, la garantie des fabricants sur leur fourniture est de 5 à 10 ans, selon les modèles. Il vous faudra demander quelle est la garantie exacte à votre poseur s’il vous fournit aussi la porte, comme il est conseillé pour pouvoir bénéficier des aides, notamment dans le cas de la rénovation.

Ce qui est pris en compte est tout ce qui concerne le mécanisme, la quincaillerie, mais aussi la tenue de la couleur dans le temps.

 

Les aides sur le prix de pose d’une porte d’entrée

La pose d’une porte d’entrée ne bénéficiera d’aucune aide dans le cas du neuf. Par contre, en rénovation, la TVA réduite sur un logement de plus de 2 ans sera applicable pour un travail réalisé par un professionnel.

Si ces travaux peuvent entrer dans de l’économie d’énergie, il sera possible de postuler à des aides auprès de l’ANAH et à un éco-prêt à taux zéro.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.