Prix pour enlever un faux plafond

Mis à jour le 16 mars 2020
2020-03-16 05:30:00
Démontage d'un faux plafond

Vous pouvez retirer votre faux plafond. Toutefois, cela implique de réaliser des travaux complémentaires pour un rendu esthétique.

En termes de prix, le tarif horaire appliqué pour ce genre de travaux se situe entre 30 et 50 €.

 

Vous avez un projet ?

Budget récapitulatif

Travaux

Prix

Démolition faux plafond placo

autour de 6 € le m²

Démolition plafond suspendu

autour de 10 € le m²

Déplacement électricité

de 50 à 100 € avec frais déplacement électricien

Enlèvement des déchets

30 à 50 € / m³

Si traitement des déchets

130 €/tonne

Pose de placo

50 € / m²

Réfection complète plafond

40 à 60 € / m²

Tarif peintre

environ 40 € / h

Prix d’un spot encastré

50 à 110 € en fourniture et pose

Tarif horaire d’un électricien

50 à 80 €

 

Qu’est-ce qu’un faux plafond ?

Un faux plafond est un plafond suspendu sous le plafond principal, il est dissocié du plancher haut, d’où son nom faux plafond.

Il s’agit, la plupart du temps, de structures légères faites de matériaux légers maintenues par des supports généralement métalliques.

 

Ces modèles de faux plafonds permettent un espace entre le plafond et le faux plafond appelé plénum, où peut être disposés gaines électriques et autres isolants.

 

On retrouve différents types de matériaux qui constituent les faux plafonds :

  • Le plâtre ;
  • Le PVC ;
  • Le bois ;
  • Le polystyrène ;
  • Les dalles minérales ;
  • Les dalles métalliques.

 

Nous pouvons également retrouver des faux plafonds dis tendus.

Ici, ce n’est pas une structure métallique qui compose le plafond.

On parle plutôt d’une toile, en matière plastique, souvent en PVC, qui est chauffée et tendue afin d’être coincée dans des glissières fixées tout autour de la pièce.

Les glissières et donc la toile tendue peuvent être installés à la hauteur souhaitée du plafond.

Pour ce modèle de faux plafond, il est impossible d’y retrouver quelconque élément entre le plafond et la toile.

 

Les faux plafonds sont souvent utilisés dans les lieux publics ou les bureaux pour leur simplicité de mise en place.

 

Toutefois, il était également courant d’installer des faux plafonds chez les particuliers.

Aujourd’hui démodés, nombreux ménages souhaitent se débarrasser de ces faux plafonds aux allures souvent brillantes et laquées ou bien en bois qui donne une sensation de pièces étroites.

 

Pourquoi retirer un faux plafond ?

Certains modèles de faux plafonds ne sont plus tendances et nombreux sont ceux qui veulent en changer.

Ces types de faux plafonds sont régulièrement matérialisés par des dalles et des lambris pouvant être de bois ou bien de PVC.

Les faux plafonds en placo restent cependant un moyen courant et esthétique permettant de rénover ces plafonds.

 

De plus, chez les particuliers, les faux plafonds étaient régulièrement posés pour cacher un plafond en mauvais état.

 

Vous pouvez également décider de retirer le faux plafond d’une pièce pour en laisser apparaître les poutres et faire ressortir le charme et l’authenticité d’un plafond.

 

C’est d’ailleurs souvent la raison qui donne l’envie et pousse de nombreux particuliers à se débarrasser d’un faux plafond.

 

Méthode pour retirer un faux plafond

Retirer un faux plafond est relativement aisé. Toutefois, le mieux reste de faire appel à un professionnel qui saura prendre en considération les éventuels dangers de cette tâche.

Le professionnel vous permettra une dépose du faux plafond dans les règles de l’art sans abîmer vos supports. En sus, un artisan s’occupera également de déblayer le chantier.

 

De plus, en cas de découverte d’un plafond en très mauvaise qualité, un professionnel sera en capacité de vous procurer un devis pour la réfection du plafond.

 

Afin de venir à bout de votre faux plafond, il convient de retirer le revêtement (plaque de plâtre, dalles, lambris).

 

Les faux plafonds en dalles et en lambris sont très rapides à démonter, pour ceux en placo, il convient de repérer les fourrures afin d’arracher les bandes entre les plaques.

Ensuite, il faut repérer les vis de fixation pour démonter complètement le placo.

Il faut bien veiller à se protéger. Vous ne savez pas ce qu’il y a dans le plénum. Il peut donc y avoir un risque de chute.

Un professionnel prendra quant à lui toutes les précautions pour un bon déroulement du chantier.

 

Une fois le faux plafond retiré, il faudra procéder au démontage des supports et structures qui maintenaient le faux plafond. Attention à ne pas dégrader le support.
Chaque dégradation représente du travail en plus pour refaire votre plafond.

 

Qui appeler pour retirer un faux plafond ?

Pour retirer votre faux plafond, vous pouvez faire appel à des professionnels qualifiés.

Parmi eux, une entreprise de rénovation polyvalente pourra vous le réaliser.

Un plaquiste sera également qualifié pour procéder à ce type de chantier.

 

Ces professionnels vous faciliteront ainsi la tâche. Faire appel à une entreprise permet de garder l’esprit tranquille pendant les travaux.

 

Prix pour détruire un faux plafond

Le tarif d’un professionnel pour retirer un faux plafond est assez variable.

Les tarifs étant libres, tous les devis sont possibles.

 

Le coût du chantier varie en fonction de l’étendue du faux plafond à retirer.

De plus, le type de faux plafond et son matériau constituent des éléments variateurs de prix. En effet, un faux plafond en lambris sera bien plus rapide à déposer qu’un faux plafond en plaques de plâtre.

 

Le tarif horaire d’une entreprise qualifiée pour ce genre de projet se situe aux alentours de 30 à 50 € TTC.

 

Il ne faut pas hésiter à faire plusieurs devis auprès d’artisans différents afin de les mettre en concurrence et de comparer les prix. Vous obtiendrez ainsi le meilleur tarif.

 

Le prix pour enlever un faux plafond peut aussi dépendre d’un certain nombre de travaux annexes, tels que présentés dans le tableau suivant :

Travaux

Prix

Démolition faux plafond placo

autour de 6 € le m²

Démolition plafond suspendu

autour de 10 € le m²

Déplacement électricité

de 50 à 100 € avec frais déplacement électricien

Enlèvement des déchets

30 à 50 € / m³

Traitement des déchets

130 €/tonne

 

 

 

Rénover le support

Après avoir retiré le faux plafond, vous serez certainement contraints de rénover vos plafonds.

Comme nous avons pu le dire plus haut, les faux plafonds étaient très souvent réalisés pour cacher un plafond en mauvais état, ou un plafond à l’état brut.

 

Pour procéder à la réfection de votre plafond, plusieurs méthodes s’offrent à vous et sont déterminées en fonction de l’état de votre plafond.

 

Si votre plafond présente un état correct, c’est-à-dire relativement lisse et sans trop d’imperfections, un enduit de rebouchage suivit d’un enduit de lissage devrait suffire.

Il faudra ensuite poncer l’enduit pour permettre un rendu final parfait.

Plusieurs couches de peintures seront nécessaires pour parfaire à votre nouveau plafond.

 

Vous pouvez également plaquer le plafond avec de nouvelles plaques de plâtre.

Cette méthode permet de réaliser un plafond lisse et propre. La procédure consiste à fixer le placo directement sur le support si celui-ci le permet.

Une pose par vissage est plus adaptée pour les plafonds. Le collage est possible mais demande d’être étayé pour maintenir les plaques durant le séchage.

Il ne faut pas oublier les sorties de gaines pour les éclairages. La rénovation des plafonds est le moment opportun pour repenser son éclairage.

 

La pose de placo peut être réalisée sur une structure métallique.

Cette pose sera réalisée si votre plafond présente des irrégularités qui ne permettent pas une pose directe.

Ce type de pose constitue un nouveau plafond suspendu. Il sera alors plus simple d’ajouter des éclairages au plafond car un espace est créé entre le plafond et le faux plafond.

Il est donc par exemple possible de remplacer un faux plafond en lambris au profit d’un faux plafond en placo.

 

Un plafond en placo demande des joints, un enduit et un ponçage avant d’y appliquer une peinture.

 

Enfin, si vous souhaitez faire disparaître votre faux plafond au profit d’un plafond aux poutres apparentes, le chantier sera un peu plus conséquent.

L’état de vos poutres est un facteur déterminant en ce qui concerne l’importance des travaux.

 

En effet, les poutres, dans la plupart des cas, nécessitent un ponçage intégral. Le ponçage permet de faire ressortir le charme du bois avec un aspect plus naturel.

Cela permet également de redonner un véritable coup de jeunesse à vos poutres.

 

L’espace entre les poutres devra aussi être rénové.

Pour ce faire, deux possibilités s’offrent à vous :

 

  • Si vous disposez d’un plancher en bois qui repose sur les poutres, il peut être intéressant d’un point de vue décoratif de le faire ressortir et de le rénover en le ponçant.
  • Dans les autres cas, il sera nécessaire de poser des plaques de plâtre ou bien d’enduire cet espace.

 

Prix pour refaire un plafond

Le prix de la rénovation de votre plafond va dépendre de l’option que vous avez choisie. En effet, les méthodes de rénovation par pose de placo ou par simple enduit coûtera bien moins cher qu’une rénovation de poutres qui sera plus longue et donc plus coûteuse.

 

Pour ce qui est du placo, le prix de la pose par un professionnel et de la fourniture du placo oscille aux alentours de 50 € le m².

 

Le tarif horaire d’un professionnel pour une réfection complète de vos plafonds varie entre 40 et 60 € TTC.

Ce tarif est susceptible d’augmenter s’il y a besoin de fournitures non prévues.

 

Enfin, un peintre pourra s’occuper du revêtement de votre nouveau plafond pour un tarif avoisinant les 40 € du m².

 

Notez que si vous désirez déplacer ou ajouter des éclairages, des travaux comme la rénovation des plafonds est le bon moment.

La pose d’un spot encastré vous sera facturé entre 50 et 110 € en fourniture et en pose.

Le tarif horaire moyen d’un électricien est de 50 € environ en province et entre 60 et 80 € en région parisienne.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.