Prix d'une maison container

Mis à jour le 02 mai 2019
Moyenne : 5 (1 vote)
2019-05-02 12:45:00
Maison container

Le prix d’une maison container peut vous coûter, en moyenne, 1 600 € le m². D’anciens containers destinés au transport maritime composent la structure même de votre habitation. Vous pouvez positionner les containers comme bon vous semble, et même vous permettre un ou plusieurs étages. Vous trouverez ici les grands axes et le détail de prix d’une telle construction.

 

Vous avez un projet ?

La maison container dans les grandes lignes

Une maison container, appelée également maison conteneur, est, comme son nom l’indique, un logement construit à base de containers assemblés les uns aux autres, voire même empilés les uns sur les autres pour aménager des étages. Tels un jeu de cubes, les assemblages peuvent permettre toutes les fantaisies.

  • Pour de telles constructions, ce sont la plupart du temps des containers destinés aux transports maritimes qui sont recyclés, ces derniers sont nommés poétiquement de “dernier voyage”.
  • S’il est possible d’utiliser des containers qui ont parcouru les océans, il est également envisageable de se les procurer neufs.
  • La structure du container est en acier et peut supporter une superposition de 5 hauteurs. Le plancher est, quant à lui, recouvert de bois.
  • Pour faire face aux intempéries lors de leurs longs voyages sur les mers, l’enveloppe est résistante également à la corrosion.
  • Les combinaisons possibles sont infinies, et n’ont de limites que votre imagination et vos envies.
  • Les armatures des containers deviennent alors le squelette de votre maison, et les parois peuvent être découpées facilement pour créer vos ouvertures comme les fenêtres et les portes.

 

Le coût global d’une maison container

Le prix d’une maison container peut varier de 900 à 2 300 € le m². Les principaux critères qui feront évoluer le coût de construction sont les suivants :

  • la superficie de votre maison ;
  • la présence, ou non, d’un ou plusieurs étages ;
  • la réalisation de votre maison conduite par une société de construction ou par un architecte ;
  • le type de fondation (à plots, à radiers ou semelle de béton) ;
  • la solution de chauffage choisie ;
  • la complexité du chantier pour le raccordement à l'électricité, à l’eau, à la ligne téléphonique et au gaz ;
  • les dimensions des ouvertures et huisseries ;
  • l’isolation et le bardage extérieur ;
  • les travaux de second oeuvre et finitions intérieures ;
  • la présence, ou non, d’un toit terrasse.

 

  • Le prix de base d’une maison container

 

Le prix d’une maison container réalisée par une société de construction se chiffre de 900 à 1300 € le m². Réalisée par un architecte, le coût peut évoluer de 1200 à 1800 € le m². Ces tarifs comprennent :

  • les fondations ;
  • l’achat, la livraison et la pose des containers ;
  • les assemblages des containers entres eux ;
  • les ouvertures et la pose des huisseries ;
  • le raccordement à l’eau, l’électricité, au gaz et à la ligne téléphonique.

 

  • Le prix d’une maison container aménagée

 

Il existe également des solutions clés en main pour profiter de votre maison pleinement dès la livraison. Ces solutions couvrent, en règle générale, les travaux supplémentaires suivants :

  • l’isolation ;
  • le bardage extérieur ;
  • les cloisons intérieures ;
  • la plomberie, l'électricité et le chauffage ;
  • les revêtements de sol et muraux ;
  • les finitions et aménagements intérieurs.

Une maison container clé en main peut coûter de 1 100 à 1 600 € le m² si celle-ci est réalisée par un constructeur. En revanche, si vous avez recours à un architecte, les prix peuvent très vite augmenter, et votre maison peut alors vous coûter entre 1 600 et 2 300 € le m².

 

Les fourchettes de prix indiquées ci-dessous sont données à titre indicatif pour une maison container, hors prix du terrain et aménagements extérieurs. Il est à noter qu’au-delà d’une surface de plancher de 150 m², le recours à un architecte est obligatoire.

 

Surface habitable

Prix d’une maison container (hors terrain)

 

Prix d’un maison container clés en main

(hors terrain)

 

société de construction

architecte

société de construction

architecte

40 m²

de 36 000 à 52 000 €

de 48 000 à 72 000 €

de 44 000 à 64 000 €

de 64 000 à 92 000 €

60 m²

de 54 000 à 78 000 €

de 72 000 à 108 000 €

de 66 000 à 96 000 €

de 96 000 à 138 000 €

80 m²

de 72 000 à 104 000 €

de 96 000 à 144 000 €

de 88 000 à 128 000 €

de 128 000 à 184 000 €

100 m²

de 90 000 à 130 000 €

de 120 000 à 180 000 €

de 110 000 à 160 000 €

de 160 000 à 230 000 €

150 m²

de 135 000 à 195 000 €

de 180 000 à 270 000 €

de 165 000 à 240 000 €

de 240 000 à 345 000 €

 

 

 

Les avantages et les inconvénients d’une maison container

Les avantages

 

  • Construction simple et rapide

La phase de construction d’une maison container est beaucoup moins longue que lorsqu’il s’agit d’une maison traditionnelle. En effet, une grande partie du gros oeuvre est déjà réalisée, la structure même des containers vous permet d’avoir vos murs et votre toit en un temps record. L’étape des travaux du bâti est ainsi largement réduite.

De plus, quand il s’agit de construire une maison à étage, il suffit juste de superposer les containers les uns sur les autres. Il faut noter également que les ouvertures pour les portes et fenêtres ainsi que les soudures entre les différents modules sont également très rapides à réaliser.

 

  • Un logement à faible coût

Grâce à la simplicité et à la rapidité de la construction d’une maison container, les coûts de la main d’oeuvre sont bien évidemment réduits. Ce type de construction peut s’avérer de 20 à 50 % moins cher qu’une maison traditionnelle.

La possibilité de se procurer des containers en fin de vie fera également baisser le coût global de votre projet.

 

  • Des structures modulables à l’envie

Une maison container est un logement personnalisé et modulé selon vos envies. L’infinie variété d’assemblages possibles permet des architectures très design et contemporaines.

  • Vous pouvez assembler les containers entre eux pour obtenir de grandes pièces à vivre, les superposer pour disposer de chambres à coucher à l’étage et même répartir les pièces autour d’une grande pièce principale.
  • Une maison container peut évoluer dans le temps. En effet, l’agrandissement peut se faire en toute simplicité en ajoutant des containers et en réaménageant vos espaces.
  • Les containers peuvent également être utilisés pour un agrandissement de maison classique.
  • Avec une maison container à étage, vous pouvez aménager un balcon, et ainsi, profiter d’une terrasse abritée.
  • Le dessus des containers vous permet également de disposer d’un toit terrasse ou de créer un toit végétalisé.

 

  • Un design original et design

Les assemblages des modules font d’une maison container, une pièce d’architecture unique, design et très originale. L’aménagement de la façade permet d'adapter l’aspect extérieur de votre maison container à votre goût. Une maison container peut ainsi s’harmoniser parfaitement avec tous les paysages, qu’ils soient ruraux, urbains, en bord de littoral comme en montagne.

 

  • Solution écologique

L’empreinte carbone de votre maison est réduite du fait que vous utilisez de vieux containers recyclés, et que la majorité du gros oeuvre est déjà réalisée. La possibilité est également donnée de pousser jusqu’au bout la démarche écologique en adaptant les matériaux utilisés et en ayant recours aux énergies renouvelables.

 

  • Structure résistante et isolante

Comme expliqué précédemment, les containers maritimes sont très résistants aux chocs ainsi qu’aux intempéries, et peuvent supporter jusqu’à 3 à 5 fois leur poids lorsqu’ils sont sur les bateaux.

  • La structure métallique dispose également des propriétés d’une “cage de Faraday”, elle isole des pollutions électromagnétiques qui viennent de l’extérieur.
  • Composés en acier corten, ils sont conçus pour résister aux chocs et à des températures extrêmes lors des transports, pouvant aller de -30°C jusqu’à + de 80°C.

 

  • Un toit pour toutes les envies

Avec une maison container, la toiture n’est plus un problème. Au contraire, le toit peut ainsi devenir, à moindre frais :

  • un magnifique toit terrasse aménagé selon vos goûts pour profiter pleinement des beaux jours ;
  • un toit végétalisé, qu’il soit fleuri, jardin potager, ou même les deux combinés ;
  • une surface pour poser des panneaux photovoltaïques en respectant l’inclinaison nécessaire.

 

Les inconvénients

 

  • Un fort besoin d’isolation

L’enveloppe d’une maison container étant en métal, les températures intérieures sont très hautes l’été, et très basses l’hiver. Il est donc indispensable de prendre toutes les dispositions pour une isolation optimale. De plus, si le toit plat peut être un avantage, il peut également devenir un inconvénient quand il s’agit d’isolation.

 

  • Une largeur de container à 2,35 m au sol

Si le choix est possible pour la longueur et la hauteur de vos containers, la largeur standard, elle, ne varie pas. En effet, celle-ci est de 2,35 m au sol et doit être un élément à prendre en compte lors de la création des plans. Il vous faudra alors vous adapter à cet état de fait.

 

  • Faire face aux règles d’urbanisme

Un container non couvert sur l’extérieur par un bardage peut avoir un aspect esthétique qui ne s'adapte pas forcément aux règles d’urbanisme en vigueur dans votre secteur. Il vous faudra alors vous renseigner auprès de votre mairie pour avoir ces informations, comme des couleurs non autorisées, ou des matériaux pour le bardage à proscrire.

 

  • L’effet négatif d’une cage de Faraday

Comme expliqué dans les avantages, une maison container possède les propriétés d’une cage de Faraday pour vous isoler des pollutions électromagnétiques extérieures. Cet atout se transforme ici en inconvénient car cette particularité peut perturber le bon fonctionnement de certains équipements comme les téléphones portables ou une radio par exemple.

 

Les démarches administratives

Dans le cadre de la construction de maison container, les démarches administratives et obligations sont les mêmes que pour une maison traditionnelle :

 

En amont des travaux

  • Se renseigner sur le PLU de votre secteur

Avant de commencer toute démarche pour votre future maison, il vous faut, dans un premier temps, vous renseigner sur le PLU, Plan Local d’Urbanisme, auprès de votre mairie. En effet, celui-ci peut contenir quelques réglementations sur les limites séparatives et autre respect des distances avec la voie publique, mais également, pour certains secteurs, quelques restrictions concernant les couleurs autorisées ou même le degré d’inclinaison des toitures par exemple.

 

  • Attestation RT 2012

Pour faire votre demande de permis de construire, il vous faudra y joindre une attestation RT 2012. Cette Réglementation Thermique encadre toutes les constructions neuves. Une étude thermique est réalisée en amont du projet, puis transmise au Ministère du Logement. Celui-ci étudie tous les paramètres pour étudier la conformité de votre projet. S’il est jugé non réglementaire, le permis de construire ne sera pas accordé.

 

  • Permis de construire

La demande du permis de construire se fait en mairie et peut être effectuée par le propriétaire, la société de construction ou l’architecte. Comme expliqué précédemment, le recours à un architecte est désormais obligatoire pour une construction avec plus de 150 m² de surface de plancher. Il vous faut prévoir un délai moyen de deux mois après votre demande pour l’obtention du permis de construire.

 

  • Déclaration de travaux

La déclaration préalable de travaux est obligatoire et doit être transmise à votre mairie dès le début des travaux de terrassement.

 

  • Les assurances

Il vous faudra souscrire diverses assurances :

  • L’assurance dommage-ouvrage est obligatoire et vise à assurer le gros oeuvre de votre maison.
  • L’assurance multirisque habitation, bien que celle-ci ne soit pas exigée, est vivement conseillée. En effet, elle permet de vous assurer contre des incendies ou autres dégâts des eaux par exemple.

En fin de travaux

  • Les garanties

Si vous constatez des dégâts, vous pouvez faire jouer les garanties légales suivantes :

  • Pendant 1 an : la garantie de parfait achèvement

Celle-ci impose à la société de construction de réaliser les travaux de réparation de toutes malfaçons ou dégâts constatés au cours de la première année suivant la fin des travaux.

  • Pendant 2 ans : la garantie biennale

Celle-ci impose à la société de construction de réaliser des travaux de réparation ou de remplacement des éléments dysfonctionnant qui peuvent se faire sans impacter le bâti, comme un chauffe-eau par exemple, pendant les deux années suivant la fin des travaux.

  • Pendant 10 ans : la garantie décennale

Celle-ci impose à la société de construction de réaliser des travaux de réparation sur les dommages constatés compromettant la solidité de votre maison, comme un risque d’effondrement ou un défaut d’étanchéité par exemple, sur une période de 10 ans après la fin des travaux.

 

  • Le test d’étanchéité

Pour être en conformité avec la RT 2012, il vous faut faire réaliser à la fin des travaux un test d’étanchéité par une société indépendante. Si le résultat des mesures dépasse 0,6 m3/(h.m²), vous devez faire réaliser des travaux supplémentaires pour respecter cette norme.

 

  • Déclaration de fin de travaux

Pour finaliser toutes les démarches nécessaires pour une maison container, vous devrez déclarer la fin des travaux auprès de votre mairie en y joignant une attestation de conformité à la RT 2012. Cette démarche vous permet d’obtenir la DAACT, Déclaration Attestant l’Achèvement et la Conformité des Travaux.

 

Choix de l’emplacement

  • Choix du terrain

Pour bien choisir le terrain qui viendra accueillir votre maison container, il vous faudra prendre en compte les éléments suivants :

  • La nature réelle de votre sol sera un élément important pour réaliser des fondations sûres.
  • Le taux d’humidité de votre sol et sa sensibilité au gel sera également un élément à prendre en compte lors des travaux de terrassement.
  • Votre terrain devra être bien évidemment être accessible pour permettre la livraison de vos containers, le passage de camions et d’éventuelles grues.
  • Il faudra aussi considérer la végétation déjà présente sur votre terrain et si celui-ci est en pente ou non.
  • L’emplacement de votre maison container devra respecter les règles d’urbanisme, les distances par rapport à la voie publique et aux limites de séparation de votre terrain.

 

  • Choix de la disposition de vos pièces

Lors de la création de votre plan de votre future maison container, il est conseillé de prendre en compte les éléments suivants :

  • Pour réaliser de belles économies d’énergie et profiter pleinement de la luminosité et de la chaleur du soleil, il est bon de prévoir pour vos pièces à vivre, comme le salon ou la cuisine, de grandes surfaces vitrées orientées plein Sud.
  • Les pièces occupées moins longtemps sur la journée comme les chambres à coucher, un bureau ou même la salle de bain peuvent-elles être orientées Nord.
  • Une terrasse orientée plein Sud peut comporter le désagrément de trop fortes chaleur l’été, il est donc conseillé de l’orienter Nord ou Nord-Ouest. Cela vous permettra de tirer avantage de votre terrasse tout au long de l’année.

 

Le choix des containers et leurs prix d’achat

Le container Dry est le type de conteneur utilisé pour la plupart des constructions de maison container. Celui-ci bénéficie de la norme maritime ISO, International Standardisation Organisation, qui lui garantit une solidité et une étanchéité absolue dues aux contraintes d’entretien. Quand un container perd sa norme ISO, celui-ci ne peut plus servir au transport maritime.

  • L’armature et les parois sont constituées d’acier Corten, Corrosion Resistance Tensile Strength.
  • Cet acier très résistant est utilisé également dans l’univers de l’Architecture pour son pouvoir anti-corrosion.
  • Cet alliage peut tolérer des températures de -30 °C à + 80°C.
  • Le plancher d’un container, composé de plaques d’aggloméré traitées et posées sur des traverses, est lui aussi très résistant. Il peut supporter des charges allant jusqu’à 300 kg par m².

 

Les dimensions des containers

La taille des containers est exprimée en pieds, le terme “High Cube” est accolé quand ceux-ci proposent une hauteur de plafond plus haute.

Vous trouverez ci-dessous quelques indications sur le poids et les dimensions standards, exprimées en mètres, de containers Dry, idéales pour la construction d’une maison individuelle. Les hauteurs et les longueurs varient, mais la largeur est la même, soit de 2,35 m au sol.

 

Type de container

Longueur intérieure

Hauteur intérieure

Surface de plancher

Poids du container

Container Dry 10’

2,85 m

2,40 m

6,69 m²

1 380 kg

Container Dry 20’

5,90 m

2,40 m

13,86 m²

2 300 kg

Container Dry 20’ High Cube

5,90 m

2,70 m

13,86 m²

2 450 kg

Container Dry 40’

12 m

2,40 m

28,20 m²

3 850 kg

Container Dry 40’ High Cube

12 m

2,70 m

28,20 m²

4 000 kg

 

 

La qualité et l’usure des containers

Il est possible d’acheter un container neuf ou d’occasion. La qualité et l’usure des containers pour réaliser une maison sont répartis en 4 grandes catégories :

  • Container dit “de premier voyage” : il s’agit d’un container neuf, sorti le plus souvent d’une usine chinoise et qui fait donc son premier voyage pour arriver jusqu’aux ports français.
  • Container Classe A : il s’agit d’un container ayant déjà servi plusieurs années mais dont la structure et l’étanchéité respectent encore les normes maritimes ISO.
  • Container Classe B : il s’agit d’un container dont la moyenne d’âge est d’une quinzaine d’années qui présente quelques marques d’usures mais l’étanchéité est encore bonne.
  • Container Classe C dit “de dernier voyage”: il s’agit d’un container en fin de vie dont l’étanchéité n’est plus garantie.

 

Type de container

Prix d’achat

Neuf, dit “de premier voyage”

de 2 500 à 5 200 €

Classe A

de 2 000 à 2 700 €

Classe B

de 1 500 à 2 200 €

Classe C, dit “de dernier voyage’

de 800 à 1 500 €

 

Les frais annexes

 

  • Les prix pour le transport des containers ne seront pas les mêmes si vous vivez loin des côtes ou près d’une ville portuaire. Les tarifs pour un transports varient de 600 à 1 200 € en fonction de votre région géographique.
  • Il vous faut également compter dans votre projet, les frais pour le grutage qui peuvent s’élever de 800 à 1 000 € selon les professionnels.
  • Si vous optez pour un container qui a déjà vécu, il est possible de faire réaliser un brossage mécanique de l’ancienne peinture, puis de repeindre l’enveloppe métallique. Cette prestation peut vous coûter entre 700 et 900 € pour un container de 20 pieds, et de 900 à 1 300 € pour un container de 40 pieds.

 

Préparation du terrain et des fondations

  • Le terrassement

 

Le terrassement est l’étape indispensable qui permet de préparer votre terrain avant de réaliser les fondations pour votre maison container. Les tarifs pour ce type de travaux sont exprimés en m3 et dépendent de plusieurs critères :

  • la nature de votre sol ;
  • la superficie de terrain et la profondeur à terrasser ;
  • les conditions d’accès pour les équipements et gros engins ;
  • la pose d’un géotextile.

 

Type de prestation

Tarifs indicatifs

Réalisation d’une tranchée large

de 8 à 12 € le mètre linéaire

Réalisation d’une tranchée étroite

de 2 à 4 € le m3

Nivellement

de 7 à 12 € le m3

Enlèvement de gravats

de 12 à 17 € le m3

Enlèvement de terre

de 7 à 10 € le m3

Pose d’un géotextile

de 1,5 à 3 € le m², fourniture et pose

 

 

 

  • Les fondations

 

Même quand il s’agit d’une maison container, il est important de ne pas négliger les fondations qui permettront de supporter le poids de vos containers. Pour ce faire, il existe trois types de fondations qui permettent d’accueillir ce genre de structure :

  • la semelle de béton ;
  • les fondations à plots ;
  • les fondations à radier.

 

Il sera indispensable d’insérer des plaques de métal dans vos fondations afin de pouvoir ensuite les souder avec vos containers.

 

  • La semelle de béton

Les containers utilisés pour votre maison sont autoportants, il est donc possible de ne disposer que d’une semelle de béton comme fondations.

  • Ce type de fondation superficielle peut se faire en béton ou en béton armé.
  • Une semelle de béton peut être continue, isolée ou à redans.
  • Le coût d’une fondation superficielle de type semelle de béton peut s’élever de 100 à 200 le m3.

 

  • Les fondations à plots

Ce type de fondation n’est pas le plus répandu, mais il est, dans le cas d’une maison container, très pertinent.

  • Les plots sont placés sous les angles de vos containers.
  • Les plots en béton sont scellés dans la terre.
  • Les fondations à plots sont une solution idéale pour les sols à fort taux d’humidité, car ils permettent de surélever la structure de votre maison container pour la protéger du sol humide.
  • A titre indicatif, le prix d’un plot en béton peut coûter de 50 à 80 € le ml selon le type de plots.
  • Les diamètres des plots sont à adapter en fonction de la charge qu’ils devront supporter.

 

Diamètre du plot béton

Charge maximale supportée

8 cm

6,3 tonnes

10 cm

9,8 tonnes

15 cm

22 tonnes

19 cm

35,4 tonnes

21 cm

43,3 tonnes

 

 

  • Les fondations à radier

Les fondations à radier sont elles aussi un type de fondations superficielles.

  • Ce type de fondation est destiné au sols instables ou rocheux.
  • Il constitue une plateforme en béton qui permet de supporter toute la charge de votre maison container.
  • Le ferraillage d’une fondation à radier permet d’assurer une bonne assise pour votre maison.
  • Le coût de fondations à radier peut varier de 70 à 220 € le m3.

 

  • Le vide sanitaire

 

Un vide sanitaire est un espace entre votre terrain et le plancher de votre maison.

  • Il permet d’isoler votre maison d’un sol humide.
  • Il accueille toutes vos canalisations qui sont ainsi protégées du gel lors des saisons hivernales.
  • Sa hauteur est comprise entre 60 cm et 1 mètre.
  • Sa superficie peut être celle de votre maison, ou d’une partie seulement.
  • Une trappe de visite permet d’avoir accès facilement aux canalisations.
  • Le prix d’un vide sanitaire pour maison container peut varier de 150 à 250 € le m².

 

Les travaux de raccordement

Il vous faudra faire réaliser tous les travaux nécessaires au raccordement au réseau d’eau, électrique, gaz et Télécom. Il vous faudra également vous raccorder au tout-à-l’égout ou réaliser un assainissement individuel.

 

Type de prestation

Tarifs

Raccordement au réseau électrique

de 1 000 à 1 200 €

Raccordement au réseau d’eau

de 85 à 110 € le mètre linéaire

Raccordement au tout-à-l’égout

  • de 200 à 400 € le mètre linéaire
  • Taxe de raccordement communal : de 500 à 1.000 €

Réalisation d’un assainissement individuel

de 5.000 à 10.000 €

Raccordement au gaz

de 1 000 à 1 200 €

Raccordement au réseau Télécom

110 €

Ouverture de ligne téléphonique et mise en service

55 € par prestation

 

 

La préparation des containers

  • La liaison entre les containers

 

La liaison entre les containers et aux plaques métallique de vos fondations se fait par soudure à l’arc.

  • Les parties à souder doivent être décapées au minimum 24 heures à l’avance.
  • Une couche de peinture antirouille sur les soudures préviendra tout risque de corrosion.
  • Les soudures doivent se faire sur les angles des containers.
  • Les parois peuvent également se souder entre elles.
  • Pour une maison container à étages, il sera nécessaire de réaliser des soudures au niveau des jointures.

 

  • Les découpes d’un container

 

Pour réaliser vos ouvertures, aussi bien pour vos fenêtres, vos portes mais également pour un passage à l’étage, les parois de vos containers seront découpées à l’aide d’une meuleuse ou d’une découpeuse à plasma.

  • Les premières découpes seront celles pour vos futures fenêtres et portes. Il faudra alors veiller à penser aux dimensions de vos cadres d’ouvertures.
  • L’ouverture pour permettre l’accès à l’étage, appelée trémie, devra être plus large que la largeur prévue de votre escalier.
  • Il est fortement conseillé de récupérer le métal découpé pour effectuer des soudures de soutien ou de réparation.
  • Un cadre en bois devra être fixé tout autour des découpes.
  • Des soudures de soutien seront nécessaires en cas de paroi fragilisée par des découpes de grande surface.

 

Prix de l’isolation d’une maison container

Les parois métalliques des containers font de ce type de construction, un espace très chaud l’été et très froid l’hiver. Il est donc vivement conseillé de porter une attention toute particulière à l’isolation de votre maison container. De plus, la pose d’un pare-vapeur sur les parois intérieures vous permet de réduire la formation d’humidité dans votre logement.

 

  • Une isolation par l’extérieur

 

Si une isolation par l’extérieur est plus onéreuse qu’une isolation intérieure, elle reste la solution qui vous permet d’optimiser au maximum la surface habitable de votre maison container. La pose sous bardage est la technique de pose privilégiée pour isoler ce type de construction. Une ossature bois est fixée sur les parois de vos containers, et l’isolant est posé entre les chevrons. Il reste ensuite à poser le bardage de votre choix qui viendra s’arrimer à l’ossature et recouvrir votre isolation.

 

Type d’isolant extérieur

Caractéristiques

Prix de fourniture

pour 100 mm d’épaisseur

Chanvre

  • Isolant thermique et acoustique écologique
  • Résiste aux rongeurs

de 15 à 20 € le m²

Liège expansé

  • Très bon isolant thermique et acoustique
  • Imputrescible

de 20 à 40 € le m²

Fibre de bois

  • Isolant écologique
  • Bonne tenue dans le temps

de 15 à 20 € le m²

Laine de roche

  • Isolant en laine minérale écologique
  • Facile à poser

de 3 à 10 € le m²

Laine de verre

  • Isolant thermique et acoustique économique
  • Résistant au feu

de 3 à 10 € le m²

Mousse en polyuréthane

  • Suppression des ponts thermiques
  • Mousse expansée très légère

de 20 à 25 € le m²

Polystyrène extrudé

  • Très bon isolant thermique synthétique
  • Très résistant à l’humidité

de 10 à 20 € le m²

 

 

  • Une isolation par l’intérieur

 

Si l’isolation par l’extérieur est privilégiée pour les maisons containers, il est toutefois possible d’isoler votre logement par l’intérieur. Il faudra alors veiller à l’épaisseur de votre isolant car celui-ci réduit de fait la surface habitable de vos pièces.

  • Les panneaux d’isolant peuvent être collés directement sur les parois des containers puis recouverts d’un enduit ou autre revêtement.
  • Une autre méthode de pose consiste, comme pour l’isolation extérieure, à installer une armature métallique entre laquelle l’isolant est placé. Il reste ensuite à recouvrir votre isolant avec une paroi qui vient se fixer sur l’ossature comme une plaque de placo par exemple.
  • Si des matériaux spécifiques à l’isolation intérieure sont disponibles, il est également possible d’avoir recours à des matériaux pour une isolation extérieure comme le liège expansé, les fibres de bois ou la laine de roche.

 

Type d’isolant intérieur

Caractéristiques

Prix de fourniture

pour 100 mm d’épaisseur

Fibres de lin

  • Très bon isolant thermique et acoustique
  • Isolant écologique
  • Bonne tenue dans le temps

de 12 à 20 € le m²

Laine de coton

  • Isolant en laine végétale très léger
  • Pouvoir d'hygro régulation

de 20 à 25 € le m²

Mousse phénolique

  • Isolant synthétique mince et performant
  • Facile à poser

de 18 à 25 € le m²

Verre cellulaire

  • Imputrescible
  • Très bonne tenue dans le temps

de 10 à 50 € le m²

 

 

Prix des bardages pour maison container

Un bardage vous permettra de recouvrir une isolation extérieure et de donner un aspect esthétique à votre maison container, selon vos goûts et votre budget.

  • Les lames peuvent se positionner de façon horizontale, verticale ou oblique.
  • Le bardage peut être plein, les lames sont alors accolées les unes aux autres, ou en claire voie, un espace est créé entre les lames pour donner un aspect esthétique à votre maison container.
  • Le bardage peut être posé directement sur la paroi extérieure de vos containers ou venir recouvrir votre isolation par l’extérieur.
  • Les types de matériaux sont variés, et certains permettent également un large choix de coloris.

 

Type de matériaux

Détail

Caractéristiques

Prix de fourniture

Bardage Bois

Classe 1

  • Bois brut
  • Destiné pour de l’habillage

de 8 à 12 € le m²

Classe 2

 

  • Pose en vertical
  • Ne convient pas dans des zones humides

de 10 à 45 € le m²

Classe 3

 

  • Type de bois idéal pour bardage
  • Résistant à l’humidité

de 40 à 70 € le m²

Classe 4

  • Très résistant aux intempéries
  • Bonne tenue en bord de mer

de 60 à 150 € le m²

Bardage composite

Bois

  • Diversité des matériaux et des aspects
  • Haute performance thermique
  • Facile à poser
  • Très résistant aux intempéries et aux variations de températures

de 50 à 150 € le m²

Stratifié

de 30 à 60 € le m²

Ciment

de 40 à 80 € le m²

Bardage en PVC

  • Diversité de couleurs et de textures
  • Résistant et stable

de 10 à 50 € le m²

Bardage métallique

 

Double peau

  • Bonne performance thermique
  • Faible performance acoustique
  • Bonne tenue dans le temps
  • Résistant aux intempéries et aux UV

de 10 à 20 € le m²

Sandwich

de 15 à 35 € le m²

Bardage minéral

Ardoises naturelles

 

  • Très résistant
  • Très haute tenue dans le temps
  • Esthétique
  • Imperméable grâce à un traitement du bardage

de 80 à 100 € le m²

Ardoises synthétiques

de 50 à 70 € le m²

Pierres naturelles

de 45 à 200 € le m²

Pierres reconstituées

de 50 à 120 € le m²

 

 

Les ouvertures d’une maison container

  • Les portes et les fenêtres

 

Afin de bénéficier au maximum des rayonnements solaires, et de réaliser des économies d’énergies sur votre facture de chauffage, il est vivement conseillé de prévoir de grandes surfaces vitrées orientées plein Sud.

 

Toujours dans un souci de renforcer la performance énergétique de votre maison container, il est important d’ajouter à une bonne isolation de votre structure, une isolation optimale de vos ouvertures par un double vitrage, voire un triple vitrage.

  • Un double vitrage classique permet une bonne isolation et son prix varie de 120 à 180 € le m².
  • Une double vitrage argon propose une isolation deux fois plus performante qu’un double vitrage classique. Son prix peut varier de 220 à 280 € le m².
  • Un triple vitrage, de par sa haute performance thermique, s’adapte parfaitement pour les maisons basse consommation, passive, voire même positive. Son prix peut s’élever de 100 à 350 € le m².
  • Un vitrage anti-effraction, appelé également “retardateur d’effraction”, vous assure une sécurité renforcée. Son coût peut osciller de 200 à 400 € le m².

 

Type d’ouverture

Prix de fourniture / Bois

Prix de fourniture / PVC

Prix de fourniture / Aluminium

Fenêtre double vitrage 2 vantaux

de 180 à 820 €

de 230 à 670 €

de 380 à 820 €

Porte intérieure

de 40 à 320 €

de 180 à 1 800 €

de 80 à 1 400 €

Porte d’entrée

de 180 à 4 500 €

de 280 à 2 200 €

de 650 à 3 800 €

Baie vitrée

de 700 à 2 200 €

de 200 à 1 000 €

de 500 à 1 500 €

 

 

  • Les volets

 

Une fois vos fenêtres posées, vous pourrez optez pour des volets traditionnels ou roulants. A titre indicatif, le prix de pose d’un volet à 2 vantaux peut varier de 200 à 250 €.

 

Type de volets

Prix de fourniture

Volets en bois

de 200 à 1 500 €

Volets en PVC

de 60 à 600 €

Volets en aluminium

de 150 à 720 €

Volets roulants

de 200 à 700 €

Volets en métal

de 280 à 700 €

Volets en matériaux composites

de 250 à 900 €

 

 

Le choix du chauffage pour une maison container

Dans une maison container, le choix du chauffage peut se faire comme dans une maison traditionnelle. Voici ici quelques indications de prix d’installation, fourniture et pose comprise qui vous permettront de choisir la solution de chauffage adaptée à votre budget.

 

Chauffage central

Prix de fourniture

Pompe à chaleur

Aérothermie

de 4 000 à 16 000 €

Géothermie

de 8 000 à 22 000 €

Chaudière

Bois

de 1 800 à 17 500 €

Gaz

de 1 400 à 7 200 €

Fioul

de 2 800 à 8 200 €

Système de diffusion de la chaleur

 

Radiateur

Electrique

de 35 à 2 200 €

A eau

de 35 à 1 600 €

Chauffage au sol

Electrique

de 35 à 55 € le m²

A eau

de 60 à 120 € le m²

Chauffage au plafond

 

de 55 à 100 € le m²

Chauffage mural

 

de 80 à 120 € le m²

 

 

Prix des systèmes de ventilation pour une maison container

Il vous faudra également penser à équiper votre maison container d’un système de ventilation qui permettra de renouveler l’air intérieur et d’évacuer l’humidité, l’air vicié et les mauvaises odeurs. Voici quelques indications de prix pour une VMC dans une construction neuve.

 

Type de VMC

Prix de fourniture

VMC simple flux autoréglable

de 300 à 500 €

VMC simple flux hygroréglable

de 600 à 800 €

VMC double flux

de 1 800 à 2 200 €

 

 

Finitions intérieures d’une maison container

  • Revêtement de sol

 

Le revêtement de sol se posera directement sur le plancher de votre container. Il se choisira en fonction de l’utilisation que vous ferez de vos pièces.

 

Type de revêtement de sol

Prix de fourniture

Parquet

de 40 à 140 € le m²

Carrelage

de 55 à 105 € le m²

Sol PVC

de 35 à 50 € le m²

Moquette

de 45 à 90 € le m²

 

 

  • Revêtement mural

 

Tout comme le revêtement de sol, il vous faudra choisir vos revêtements muraux en fonction de l’utilisation que vous ferez de vos pièces. Si vous avez optez pour une isolation extérieure, celui sera posé directement sur la paroi de vos containers. Si vous avez opté pour une isolation intérieure, vous le poserez sur les plaques de placo qui recouvre votre isolant.

 

Type de revêtement mural

Prix de fourniture

Lambris

de 50 à 60 € le m²

Peinture

de 18 à 25 € le m²

Carrelage

de 50 à 100 € le m²

Papier peint

de 15 à 70 € le m²

 

 

  • Escalier pour maison container à étage

 

Dans le cas d’une maison container à un ou plusieurs étages, il vous faudra également prendre en compte le coût d’un ou plusieurs escaliers. Le choix des matériaux et de la forme de votre escalier se fera en fonction de vos goûts, de votre budget et de votre décoration intérieure.

La pose d’un escalier peut coûter entre 300 et 1 000 €, voire plus en fonction de la complexité d’installation.

 

Type d’escalier

Matériau

Prix de fourniture

Escalier droit

Bois

à partir de 600 €

Acier

à partir de 3 000 €

Verre

à partir de 4 000 €

Aluminium

à partir de 15 000 €

Escalier tournant ou hélicoïdal

Bois

à partir de 1 200 €

Acier

à partir de 4 000 €

Verre

à partir de 5 000 €

 

 

Un toit terrasse sur une maison container

L’essentiel de votre maison container est en place, il vous reste à décider de ce que vous ferez du grand toit plat qui s’offre à vous !

 

  • Vous pouvez faire installer des panneaux photovoltaïques en respectant l’inclinaison nécessaire pour vous permettre de produire votre propre électricité, et même de revendre le surplus au réseau local.
  • Vous pouvez profiter pleinement de votre toit plat pour aménager un toit terrasse.
  • Vous pouvez également réaliser un toit végétalisé. Celui-ci permettra d’isoler davantage votre maison container.

 

Voici les dernières indications de prix pour habiller le toit de votre future maison.

 

Type de toit

Prix de fourniture

Toit terrasse

Revêtement bois ou composite

de 35 à 110 € le m²

Revêtement minéral (carrelage ou pavés)

de 15 à 120 € le m²

Terre et végétaux

de 15 à 170 € le m²

Toit végétalisé

de 90 à 200 € le m²

 

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.