Prix d'une clôture

Mis à jour le 07 décembre 2017
Aucun vote pour le moment
2017-12-07 10:30:00
Vieille clôture en bois
Formulez une demande de devis

Les normes

On pourrait penser qu’il est possible de réaliser sa clôture sans rien demander, lorsque son terrain est borné, mais il n’en est rien. Vous devez quand même vous rapprocher de la mairie afin de savoir si aucune demande d’alignement n’existe, par exemple. Une déclaration de travaux doit donc être remplie. Il faut aussi voir auprès du service urbanisme de la commune et/ou auprès du cahier des charges du lotissement, si des règles ne sont pas à suivre concernant le type de clôture, la hauteur maximale imposée, etc.

Cependant, certaines clôtures, comme celles au sein d’une même unité foncière, les clôtures d’activités forestières et agricoles ou les haies vives ou fossés ne sont pas assujetties aux déclarations de travaux.

 

Et, comme dans le cas de construction, la proximité d’un site classé peut entraîner des délais d’instruction plus longs et des règles plus contraignantes du fait du passage par l’architecte des Bâtiments de France.

Par rapport à vos voisins, vous n’avez aucune demande spécifique à effectuer, à moins que vous ne souhaitiez réaliser cette séparation en limite de propriété, avec son concours. A défaut, vous devrez effectuer cette clôture sur votre terrain.

 

Une clôture pour quoi faire ?

On ne vit pas le sens de la propriété et de sa délimitation de la même façon, partout dans le monde. En France, on a tendance à s’entourer pour marquer les limites de sa propriété, parfois aussi pour des mesures de sécurité ou supposées telles. C’est encore une sécurité, plus évidente celle-là, lorsqu’on a des enfants en bas âge ou, même, des animaux et que l’on souhaite qu’ils ne s’écartent sur la route, par exemple.

C‘est parfois une solution pour s’isoler par rapport à du vis-à-vis pour profiter pleinement de sa terrasse, de son jardin, de sa piscine, etc.

Enfin, c’est aussi, tout simplement, un objet d’ornement en tant que tel et il faudra donc bien choisir le modèle qui convient, aussi bien à son environnement qu’à l’habitation elle-même.

 

La hauteur

C’est l’une des réflexions majeures à avoir. Et de normes à respecter aussi, parfois. Un sujet qui sera aussi à voir si, par exemple, vous choisissez une clôture naturelle et qui pourra donc vous imposer de tailler régulièrement pour ne pas dépasser la règle du lotissement ou de venir d’empêtrer dans des câbles téléphoniques, par exemple.

 

Prix par type de clôture

Intervient alors le type de clôture que vous souhaitez réaliser. La première question qui se pose généralement est de définir si vous souhaitez une clôture végétale, vivante, naturelle, qui s’inscrit parfaitement dans un environnement, mais nécessite un entretien et une taille réguliers, ou une clôture réalisée à partir de matériaux type bois, ciment, PVC, alu, etc.

 

  • Les clôtures végétales
    Il est possible de créer une haie végétale à partir de lauriers, de thuyas, de cyprès, voire de hêtres, par exemple. Il vous faudra alors réaliser un entretien plus ou moins régulier et être patient le temps que votre haie s’intensifie. Plus elle s’intensifie rapidement - généralement en 2 ans, elles commencent à ressembler à une clôture - et plus cela signifie que, à l’avenir, il vous faudra la tailler souvent.
    Si vous voulez en faire une vraie barrière, il vous faudra penser à lui inclure des plantes comportant des épines.
    Si vous souhaitez réaliser ce type de clôture vous-même, comptez de l’ordre de 5 à 10 € du mètre linéaire en fourniture. Si vous préférez le confier à un professionnel, comprenant la fourniture des arbustes et leur plantation, comptez de 40 à 150 € le mètre linéaire, selon le type d’arbres choisi et le paysagiste.

 

  • Les clôtures semi-naturelles
    Il s’agit ici de clôtures type brande et autres canisses qui permettent de se protéger notamment du vis-à-vis ou d’atténuer le vent. Elles viennent le plus souvent en complément d’un grillage ou d’un ensemble de poteaux et fils de fer pour leur apporter une bonne tenue.
    Une clôture en brande ou en canisses, posée sur un grillage existant vous coûtera de 20 à 30 € le mètre linéaire, en fourniture et pose.

 

  • Le bois
    On trouve de nombreuses gammes de clôtures bois, en lames, en panneaux. On trouve aussi de nombreuses essences, pin, sapin, bois exotique qui ont une réelle incidence sur leur durée de vie, sur la régularité de l’entretien et sur le coût à l’achat. Mais le prix initial ne doit surtout pas faire oublier ce prix d’entretien, justement,
    Ce type de clôture se veut écologique puisque le bois est un matériau très naturel. Ce n’est, par contre, pas le matériau le plus résistant.
    Depuis une base de l’ordre de 50 € le mètre linéaire, le tarif peut grimper jusqu’à 200 € pour un bois de haute qualité et dans une présentation plus travaillée, hors pose.
     
  • Le grillage
    On trouve de nombreuses propositions dans cette seule catégorie. Elles varient selon le type de grillage, plus ou moins souple, voire en panneaux pour les plus rigides, selon la hauteur, et selon la finition : galvanisé, alu, plastifié vert ou blanc.
    L’avantage de ce type de clôture est d’être réalisé relativement rapidement, le plus long consistant à bien ancrer les poteaux sur lesquels viendront se fixer le grillage et nécessitant souvent un dé béton dans le sol. De la même façon, et surtout en présence d’animaux, une semelle béton pourra être nécessaire afin qu’un chien ne vienne pas gratter sous le grillage pour s’enfuir.
    Si un grillage délimite parfaitement une propriété, il ne la protège ni du vent, ni des regards des voisins ou des passants.
    On considère une telle fourniture et pose de l’ordre de 10 à 30 euros le mètre linéaire en galvanisé, allant jusqu’à 50 euros en inox, hors pose.
     
  • Le PVC
    La clôture PVC a l’avantage de nécessiter moins d’entretien, puisqu’un simple lessivage régulier suffit à la maintenir en bon état. Cependant, elle s’altère avec le temps et le blanc jaunit ou les autres couleurs ont tendance à perdre de leur superbe au fil du temps.
    Ce n’est pas, non plus, le type de clôture le plus solide puisqu’une clôture en PVC est plus présente pour délimiter un terrain que pour éviter des intrusions ou se protéger du vis-à-vis, surtout dans les régions venteuses, à moins d’opter pour une pose type “persienne”.
    Une telle clôture revient généralement de 50 à 100 € le mètre linéaire.
     
  • Le composite
    Si vous hésitez parce que le bois vous semble bien mais que son entretien vous effraie, le composite est peut-être la solution. Imputrescible, il résiste bien à n’importe quel climat, y compris au bord de mer très corrosif. Il est donc durable et, à part un éventuel lavage, ne nécessite pas d’entretien.
    A partir de 100 € le mètre linéaire mais jusqu’à près de 300 €, il est possible de trouver un modèle qui vous agrée.
     
  • Le fer forgé
    Le fer offre de grandes possibilités, entre volutes, barres, et n’a, souvent, comme limite, que l’imagination. Ainsi, entre les modèles qui se trouvent dans le commerce et celui que vous souhaiterez faire réaliser personnellement, vous pourrez accorder un modèle à votre maison. En outre, le fer est un matériau très résistant, que vous devrez, cependant, veiller à entretenir pour éviter que la rouille ne le gagne.
    Si une clôture en fer forgé débute, en fourniture, autour de 100 € le mètre linéaire, la limite supérieure peut aller très haut, selon le modèle souhaité.
     
  • Les parpaings
    Le mur en parpaings est une solution pour allier votre entourage à votre domicile. Vous pourrez en reprendre les finitions et les couleurs, par exemple. C’est aussi la bonne solution pour sécuriser votre propriété et faire en sorte de limiter les intrusions ou éviter que votre chien n’aille sur la voie publique provoquer un accident.
    Par contre, l’élaboration d’un mur de clôture en parpaings nécessitera l’intervention d’un professionnel afin de réaliser les fondations adaptées, de prévoir les joints de dilatation nécessaires et les finitions parfaites.
    De 150 à 250 € le mètre linéaire, dans le cas d’un mur autour de 1m50 de haut avec fondations.
     
  • Les panneaux béton
    Une variation de la clôture en parpaings consiste à réaliser une clôture en plaques de béton. Elle sera plus rapidement réalisée et pourra aussi recevoir des éléments ne nécessitant pas forcément de finition. Elle sera alors très résistante, quoique souvent un peu moins esthétique. Mais, pour certains murs, cachés par de la végétation, ou en fond de propriété, c’est une solution rapide et intéressante.
    Le prix est alors de 30 à 50 € par plaque de béton pour un ensemble posé qui avoisine les 100 € le mètre linéaire.
     
  • Les pierres
    Avec une ancienne maison, la pierre se marie parfaitement avec la finition de cette dernière, dont c’est souvent la matière première. Elle donne un aspect souvent luxueux à vos limites de propriété. Par contre, le travail est alors beaucoup plus conséquent. Et il est très rare de pouvoir réaliser ce type de travaux seul.
    Il faut donc prévoir une somme relativement élevée pour cette réalisation qui se chiffre souvent de 200 à 300 € le mètre linéaire.

 

Tableau récapitulatif du prix de fourniture

 

Type de clôture

Prix de la fourniture seule* au mètre linéaire

Végétale

40 à 150 €

Brande ou canisse

20 à 30 €

Bois

50 à 200 €

Grillage

10 à 30 €

PVC

50 à 100 €

Composite

100 à 300 €

Fer forgé

100 à plus de 1.000 €

Parpaings

150 à 250 € (en fourniture et pose)

Panneaux béton

autour de 100 € (en fourniture et pose)

Pierres

200 à 300 € (en fourniture et pose)

 

 

* sauf indication contraire

 

Le choix de la matière impliquera l’intervention quasi automatique d’un professionnel. Si vous pouvez peut-être vous lancer dans la pose d’une clôture grillagée en recrutant quelques amis, voire d’une clôture bois ou brande, ce sera déjà plus compliqué pour un mur en parpaings et encore bien plus pour la réalisation d’un mur de séparation en pierres. En dehors d’un outillage parfois très spécialisé, il est aussi important de posséder les connaissances suffisantes.

 

Prix de pose

Dès lors que l’intervention d’un professionnel est nécessaire, il faut donc inclure son prix dans la plupart des prix présentés précédemment (hormis les clôtures dites “en dur”).

Ce sont alors des coûts de 15 à 25 € du mètre linéaire que vous devrez prévoir.

Une demande de devis vous permettra de personnaliser vos besoins.

Trouver un professionnel

Pour vos travaux, vous pouvez effectuer une demande de devis pour trouver une entreprise qui réalisera vos travaux. Travaux à Part sélectionne les meilleurs artisans dans toute la France vous offrant le meilleur rapport qualité-prix pour vos travaux :