Prix d'un vitrage anti-effraction

Mis à jour le 18 février 2020
2020-02-18 13:00:00
Vitrage cassé

Un vitrage anti-effraction permet de protéger votre domicile contre les cambriolages. En effet, vos fenêtres, portes vitrées, porte-fenêtre et baies vitrées sont souvent visées par les cambrioleurs en raison de leur fragilité. La sécurisation de votre logement par l’installation d’un vitrage sécurité est donc essentielle et présente bien d’autres avantages. Le prix d’un vitrage anti-effraction varie entre 100 et 900 € le .

 

Vous avez un projet ?

Budget récapitulatif du vitrage anti-effraction

Support à équiper

Prix de fourniture

Fenêtres

100 à 350 € le m²

Porte d’entrée

200 à 450 € le m²

Baie vitrée

350 à 900 € le m²

Porte-fenêtre

Non communiqué

Installation

Prix

Main d’oeuvre

entre 100 et 550 €

Film anti-effraction

Prix

Fourniture

10 à 70 € le m²

 

Principe du vitrage anti-effraction

Le vitrage anti-effraction, comme son nom l’indique, est un vitrage très résistant qui réduit les risques d’effraction. Il sécurise votre domicile pendant votre sommeil ou pendant votre absence. Les surfaces vitrées étant régulièrement utilisées par les cambrioleurs pour s’introduire dans une maison, il est important de bien choisir votre vitrage sécurité pour plus de tranquillité et de sécurité, surtout si vous habitez dans une zone à risque.

Une tentative d’effraction dure environ 3 minutes, sachant qu’un vitrage simple ne tient que 30 secondes, tandis qu’un vitrage anti-effraction résiste 6 minutes minimum, en fonction de son degré de résistance. Au-delà de 3 minutes, les cambrioleurs s’attardent rarement, risquant d’être repérés. Le vitrage sécurité décourage donc les tentatives de cambriolage tout en ralentissant l’effraction. C’est pourquoi il est également appelé vitrage retardateur d’effraction.

 

Le vitrage anti-effraction est un vitrage feuilleté composé de 2 ou plusieurs vitres, à l’intérieur desquelles se trouvent des films transparents PVB (Polyvinyle Butyral) très résistants. Le verre est disposé en mille-feuille, ce qui réduit les risques de blessure en cas de casse accidentelle car les éclats de verre restent collés et ne s’éparpillent pas.

 

Le vitrage le plus utilisé et reconnu pour son efficacité est le vitrage SP10.

 

Différents degrés de résistance d’un vitrage anti-effraction

Le vitrage anti-effraction se décline en différents degrés de résistance. Il doit être conforme à la norme européenne EN 356, qui identifie et classifie les vitrages feuilletés anti-vandalisme et anti-effraction en évaluant leur résistance en cas de choc. Le degré de résistance d’un vitrage de sécurité s’exprime sous la forme des 8 catégories suivantes :

  • les catégories P1 A à P4 A, qui expriment la résistance aux impacts d’objets.
  • les catégories P5 A, P6 B, P7 B et P8 B, qui correspondent à la résistance aux tentatives d’effraction.

Plus le nombre de films composant le vitrage feuilleté est élevé, plus celui-ci est résistant. Le degré de résistance d’un vitrage SP10 se situe dans la catégorie P5 A. Son niveau de protection est donc élevé ; il est résistant au jet d’objets lourds et permet de retarder les tentatives d’effraction.

 

Vitrage anti-effraction et isolation renforcée

Le vitrage anti-effraction permet également de réduire les déperditions thermiques en renforçant l’isolation thermique de votre logement. Cela vous permet d’économiser sur votre facture de chauffage tout en limitant les émissions de CO2. Les capacités d’isolation de votre vitrage sécurité sont plus ou moins importantes selon le degré de performance choisi.

 

L’épaisseur de votre vitrage sécurit offre aussi une bonne isolation phonique, réduisant considérablement les nuisances sonores venant de l’extérieur.

 

Vitrage anti-effraction et protection anti-UV

Le vitrage anti-effraction filtre quasiment 100 % des rayons ultraviolets, permettant de retarder la décoloration de votre intérieur (rideaux, tapis, meubles, tableaux, parquets, etc.).

 

Avantages et inconvénients d’un vitrage anti-effraction

Les avantages et inconvénients d’un vitrage anti-effraction sont les suivants :

 

Avantages

Inconvénients

  • Résistance aux chocs
  • Résistance de 6 minutes minimum aux tentatives d’intrusion
  • Réduit les risques de vandalisme et de cambriolages
  • Décourage et retarde les cambrioleurs
  • Réduit le risque de blessures en cas de bris accidentel car les éclats de verre ne se détachent pas
  • Résistance au feu
  • Renforce l’isolation thermique et phonique
  • Réduit les déperditions thermiques
  • Économies sur la facture d’énergie
  • Filtre 100 % des rayons UV et retarde la décoloration de votre intérieur
  • Est conforme aux exigences des assurances anti-cambriolages

La vitre est plus difficile à casser en cas d’incendie.

 

Le vitrage anti-effraction présente donc de nombreux avantages.

 

Les différents supports d’un vitrage anti-effraction

La mise en oeuvre de votre vitrage anti-effraction peut varier en fonction des supports à équiper, qui sont les suivants :

 

Les Fenêtres

Les fenêtres sont fortement fragilisées par un vitrage simple et/ou par un cadre de fenêtre abîmé. Il faut donc parfois compléter l’installation d’un vitrage sécurité par un renforcement du châssis. Le matériau choisi pour ce dernier peut avoir une incidence sur le prix d’installation mais aussi sur la protection anti-effraction. En effet, un cadre de fenêtre en aluminium est plus résistant aux tentatives d’intrusion qu’un cadre en PVC.

Il est en outre important de choisir une fenêtre anti-effraction épaisse (entre 0,4 et 0,6 cm) contenant au moins 4 films de PVB, voire davantage.

Pour plus de sécurité, vous pouvez compléter votre vitrage de fenêtre anti-effraction par un volet roulant anti-effraction et par un verrou de sécurité à serrure.

Sachez par ailleurs que certaines assurances ne vous assurent contre les cambriolages que dans le cas où vos fenêtres anti-effraction sont conformes aux normes en termes de degré de résistance. Il est donc conseillé de vous renseigner au sujet des exigences de votre assurance avant l’installation.

 

Les portes d’entrée vitrées

La majorité des cambriolages commencent par la porte d’entrée, qui est particulièrement fragile si elle est vitrée.

Le label A2P (Assurance Prévention Protection), qui évalue la résistance des protections anti-effraction, est délivré par le CNPP (Centre National de Prévention et de Protection) pour les portes d’entrées anti-effraction. Ce label prend en compte non seulement la qualité du vitrage de la porte d’entrée mais aussi la porte dans sa totalité (serrures, encadrement, etc.). Il classe la résistance de la porte selon les catégories suivantes : A2P BP1, A2P BP2 et A2P BP3, qui correspondent respectivement à une protection de 5 mn, de 10 mn et de 15 mn.

Comme pour les fenêtres, il est conseillé de vous renseigner auprès de votre assurance pour connaître les exigences de celle-ci en termes de degré de résistance de votre porte vitrée.

Les vitres de portes vitrées sont la plupart du temps réalisées sur mesure, ce qui coûte plus cher qu’une vitre standard.

En complément du vitrage anti-effraction de votre porte d’entrée, vous pouvez faire installer une alarme et effectuer un renforcement de la serrure.

 

Les baies vitrées

Alors qu’une attention particulière est accordée aux fenêtres et aux portes d’entrée, la sécurisation des baies vitrées a tendance à être négligée. Celle-ci est pourtant également importante pour éviter les intrusions. La pose d’un vitrage anti-effraction sur les baies vitrées est d’ailleurs obligatoire dans les établissements recevant du public (ERP), comme les écoles ou les hôpitaux, afin de limiter les risques de blessures liées à l’éparpillement du verre en cas de casse.

L’installation d’un vitrage anti-effraction sur votre baie vitrée permet également de protéger votre intérieur contre les rayons ultraviolets. En effet, une baie vitrée laisse entrer une quantité de lumière considérable, ce qui peut endommager vos biens, comme nous l’avons vu.

 

Les portes-fenêtres

Les portes-fenêtres représentent un accès facile au logement car elles donnent sur le jardin, le balcon ou la terrasse. Un cambrioleur peut simplement casser le vitrage afin de saisir la poignée et ouvrir la porte. Outre l’installation d’un vitrage anti-effraction, vous pouvez donc également poser une poignée de porte à verrou.

 

Prix de fourniture d’un vitrage anti-effraction

Un vitrage anti-effraction coûte en général entre 100 et 500 € le m². Ce prix varie toutefois en fonction du degré de résistance, du modèle choisi, de la taille de la surface à équiper et du fournisseur.

 

Prix d’un vitrage anti-effraction en fonction de l’élément à équiper

Élément à équiper

Prix

Fenêtres

100 à 350 € le m²

Porte d’entrée

200 à 450 € le m²

Baie vitrée

350 à 900 € le m²

Porte-fenêtre

Non communiqué

 

Sachant, encore une fois, que ces prix sont relatifs à la taille et à l’épaisseur du vitrage.

 

Prix d’un vitrage anti-effraction en fonction du degré de résistance

Le prix d’un vitrage anti-effraction dépend souvent de son niveau de résistance. Plus il appartient à une catégorie élevée, plus il est onéreux. Il est toutefois recommandé d’opter pour un vitrage sécurité très résistant qui, même s’il est coûteux à l’achat, vous permettra de sécuriser vos biens et de faire des économies sur le long-terme tout en vous apportant davantage de confort.

 

Vitrage anti-effraction standard ou sur-mesure ?

Si vous optez pour un vitrage anti-effraction sur-mesure, personnalisable et adaptable à votre domicile, le coût sera plus élevé d’environ 30 % que celui d’un vitrage standard. Comme vu précédemment, la vitre de votre porte d’entrée est souvent réalisée sur mesure.

 

Vitrage et film anti-effraction

Il est également possible d’installer un film anti-effraction sur votre vitrage sécurité afin d’en renforcer la résistance. Posé sur la totalité de la surface intérieure du vitrage, ce film maintient le verre en place. Ainsi, il retarde davantage les risques de cambriolage et réduit les risques de blessures en cas de bris. Le prix d’un film anti-effraction varie entre 10 et 70 le m².

 

Prix de pose d’un vitrage anti-effraction

Le prix de pose d’un vitrage anti-effraction varie entre 100 et 550 €. Sachant que ce prix est plus élevé en rénovation qu’en neuf, notamment s’il faut procéder à la dépose d’une fenêtre déjà existante.

 

L’installation d’un vitrage anti-effraction exige un travail de qualité afin d’assurer votre sécurité et votre confort. C’est pourquoi il est fortement recommandé de recourir à un artisan qualifié, dont le savoir-faire est garant d’un travail de qualité. Cela vous permettra en outre de bénéficier d’aides financières, à condition de faire appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.