Prix d'un terrassement pour une maison (au m3...)

Mis à jour le 27 mars 2018
Aucun vote pour le moment
2018-03-27 13:15:00
Préparation au terrassement
Formulez une demande de devis

Les différentes étapes pouvant être comprises dans le prix de terrassement de maison

La première question qui se pose lorsque vous voulez envisager le prix d’un terrassement de maison est de savoir où commencent vraiment ces travaux et où ils s’arrêtent. Si l’idée première est relative au décapage ou aux fondations, un recensement de toutes les tâches permet de s’apercevoir que ce poste peut être bien plus important.

  • piqueter le terrain : la fixation des différentes bornes permet de bien délimiter les surfaces à travailler, selon les plans de la construction. Mais c’est aussi l’occasion de repérer le terrain afin de définir des parties qui peuvent recevoir les gravats évacués des fouilles. C’est aussi le meilleur moyen de bien évaluer le travail ultérieur à réaliser, selon le profil de l’emplacement pris par le pavillon ;
  • prévoir l’évacuation des eaux : une pente d’au moins 5% sera nécessaire pour ne pas avoir d’eau stagnante et éviter, aussi, que les eaux de ruissellement ne provoquent des infiltrations ou de l’humidité. La pose de drains pour assainir le terrain peut être à envisager alors, surtout si vous vous retrouvez sur l’emplacement d’une source ;
  • creuser un puits perdu : c’est un autre dérivé éventuel du poste précédent. Selon que les eaux aient des problèmes à s’évacuer, ou non, que les eaux de pluie puissent être abondantes avec des surfaces et des pentes de toit importantes, que votre terrain absorbe très mal ce ruissellement et, en plus, si vous avez un sous-sol enterré ou semi-enterré qui pourrait être inondé, prévoir un puits perdu est une très bonne sécurité. Une fosse coûtera environ 10 € le m3 ;
  • décaper le terrain : votre terrain sera nivelé afin d’assurer un travail d’élévation ultérieur dans les meilleures conditions possibles. Selon le niveau initial du terrain, selon que votre projet présente un sous-sol enterré, semi-enterré ou aucun sous-sol, ce décapage sera plus ou moins important. Ce travail de décaissement se fait, en général, sur 20 cm afin d’enlever tout ou partie de la terre végétale de la surface de construction. Le travail sera plus conséquent si votre terrain comprend des plantations d’arbres à déterrer. C’est aussi au cours de ce décapage que sera prévu un passage des véhicules qui viendront travailler sur le chantier ou l’alimenter. Le tarif se situe entre 10 et 25 € le m3 ;
  • creuser les fondations : sur ce point, la hauteur et le dimensionnement de vos fondations de maison peuvent légèrement varier selon les plans de votre maison, selon les matériaux utilisés (le bois nécessitera moins de fondations que les parpaings qui sont plus lourds), selon que vous avez prévu un étage ou non, etc. On est alors dans un devis de 30 à 70 € le m3 ;
  • réaliser un remblaiement : si, une fois terrassé, le terrain délimitant la construction restait trop meuble, une couche de remblai sera intégrée afin de solidifier l’espace et mieux recevoir cette construction. Ce remblai peut aussi être utilisé sur un terrain en pente ou pour un sous-sol semi enterré, du côté opposé à l’entrée de ce garage. Il faudra vous assurer auprès des services techniques de la mairie que rien ne s’y oppose puis, prévoir un compactage de ce remblaiement, ensuite. Le prix de ce travail est autour de 12 € le m3;
  • prévoir un enrochement : sur un terrain en pente, l’enrochement est une solution plus esthétique que le béton pour venir renforcer l’amont de votre construction. Une solution qu’il est aussi plus facile de paysager, par la suite. Le prix de cet enrochement est de 150 à 250 € le m3 en fourniture et pose, nécessitant l’intervention de gros engins de chantier pouvant assurer le déplacement et la pose de ces blocs ;
  • poser un film géotextile : c’est aussi dans l’opération de terrassement que se prévoit la pose d’un film géotextile pour que, après le décapage, il n’y ait pas de repousse des mauvaises herbes, surtout si le chantier venait à durer. En cas de remblaiement comme énoncé ci-dessus, ce film servira de démarcation entre le terrain décapé et la couche de remblai ;
  • creuser l’emplacement d’une fosse toutes eaux : lorsque vos raccordements ne pourront se faire à un tout-à-l'égout, la pose d’un assainissement individuel est alors obligée. Autant le prévoir pendant que votre terrassier est présent sur le chantier, plutôt que de devoir le faire revenir, surtout s’il est éloigné de la commune. Le prix de ce terrassement se chiffre entre 30 et 70 € le m3. Dans le cas d’un tout-à-l’égout, vous devrez peut-être envisager la réalisation de tranchées pour le raccordement. Tout comme il vous en faudra aussi, certainement, pour vos raccordements en eau et en électricité. Pour une tranchée importante, vous devez prévoir 10 € le ml et 3 € le ml pour une tranchée fine ;
  • dessiner une allée : si c’est possible, pourquoi ne pas profiter de la présence du matériel adéquat pour commencer à lui faire dessiner votre ou vos futures allées. Le surcoût sera relativement faible compte tenu du peu de temps pour réaliser cette tâche avec le bon matériel. Cette allée sera, d’ailleurs, peut-être celle qui servira aussi aux artisans pour s’approcher au plus près de la construction avec leur matériel et gagner aussi du temps. Ce tarif est alors de 20 à 30 € le m3 ;
  • étaler la terre végétale : dans le prix du terrassement maison, il vous faudra vérifier si étaler la terre végétale inutilisée et la répartir sur l’ensemble du terrain, pour le niveler, est bien compris ou si c’est un point qui vous est réservé. Le prix du nivellement est autour de 10 € le m3 ;
  • évacuer le surplus de terre : si cette terre ne vous sera d’aucune utilité, il faut aussi vous assurer que la déblayer a bien été prévu. Il vous faudra prévoir un devis de 6 à 8 € le m3 pour faire enlever cette terre supplémentaire si ce poste n’apparaît pas. Mais vous avez aussi la solution de la vendre ou de la donner, laissant le soin du transport à celui qui sera intéressé, la terre végétale trouve assez facilement preneur ;
  • évacuer les gravats : de la même façon, et de manière encore plus évidente, vérifiez que le terrassier a aussi prévu d’enlever tous les gravats qui ont été ressortis des différents travaux de fouille. Un prix de 12 à 15 € le m3 pour les gravats est alors à prévoir, et de 15 à 25 € le m3 pour l’évacuation des déchets, prix de déchetterie compris.

 

Compte tenu que le prix d’un terrassement de maison s’élève entre 500 et 600 € la journée, il vaut mieux tout prévoir que de faire perdre du temps à ce terrassier en le faisant revenir sur le chantier. Le temps de son déplacement sera certainement compté dans son temps de travail et ce déplacement s’effectue avec camion et pelleteuse, multipliant le prix et le temps.

Il faut aussi savoir que le cubage de terre ou gravats à évacuer se calcule selon le tas qu’il représente et que, contrairement à son évaluation dans la tranchée, il prend alors un volume de 20 à 30% supérieur.

 

Les autres éléments influant sur le prix de terrassement de maison

Ce sont donc toutes ces prestations qui peuvent entrer dans le prix du terrassement de maison. Mais ce dernier peut varier selon un certain nombre de critères :

  • le volume à terrasser : c’est parce que cette question de volume à terrasser est importante, que, justement, la plupart des prix se comparent plutôt au m3 traité. Néanmoins, comme souvent en pareil cas, un très gros chantier, s’il revient évidemment plus cher, pourra aussi être proposé par un terrassier sur une base au m3 un peu plus basse parce qu’il sera peut-être plus intéressant pour lui et lui permettra de laisser son matériel sur place plusieurs jours, sans avoir à le redéplacer ;
  • la difficulté des travaux : que ce soit la nature du terrain s’il est très rocailleux et demande des engins spéciaux, son degré de pente, l’accessibilité, autant de caractéristiques qui influent sur le tarif proposé. Normal puisque, si le terrassier dispose du matériel courant nécessaire, pour un travail plus spécifique, il devra louer ce matériel et que la location d’un brise-roche ou d’un marteau-piqueur à la journée coûte 80 €, sans compter le travail plus lent ;
  • la profondeur du chantier : c’est un élément qui peut aussi avoir son importance, notamment pour un pavillon avec sous-sol, surtout mêlé avec les deux points précédent et, notamment, la nature du terrain ;
  • le professionnel intervenant : évidemment, tous les terrassiers ne proposeront pas forcément le même tarif, du fait même de leur proximité ou non et du fait que, par exemple, ce chantier tombera parfaitement pour eux afin de remplir un trou dans leur planning ;
  • la région d’intervention : comme toujours, un chantier dépend de son emplacement, et un prix en région parisienne ou sur la côte sud-est est généralement plus élevé que dans le centre de la France.

 

Les prix au temps passé

Les prix indiqués précédemment se basent toujours sur une évaluation de temps passé pour rentabiliser une journée. Un tarif temps qui part d’un calcul se situant autour de 60 à 80 € de l’heure et de 500 à 600 € la journée, afin de rentabiliser le temps et le matériel.

Enfin, si un terrassement au m3 avec un engin est le plus souvent entre 30 et 60 € TTC, il reste encore moins cher qu’un terrassement manuel pour lequel vous devriez compter au moins les 60 € le m3 et par lequel vous devrez en passer si le terrain est totalement inaccessible.

Trouver un professionnel

Pour vos travaux, vous pouvez effectuer une demande de devis pour trouver une entreprise qui réalisera vos travaux. Travaux à Part sélectionne les meilleurs artisans dans toute la France vous offrant le meilleur rapport qualité-prix pour vos travaux :