Prix d'un interphone

Mis à jour le 30 avril 2019
Moyenne : 5 (1 vote)
2019-04-30 07:45:00
Interphone d'un immeuble

Le prix d’un interphone dépend du système que vous allez choisir, simple système audio ou muni de la vidéo. De 40 € à plusieurs centaines d’euros en fourniture, vous trouverez aussi des modèles filaires ou non filaires, pour plus de facilités de connexion et l’intervention d’un professionnel pour le poser, voire pour l’alimenter.

 

Vous avez un projet ?

Prix des différents modèles d’interphones

En fonction des différents modèles d’interphones précisés ci-dessus, vous pourrez trouver des modèles plus ou moins onéreux, en fonction de votre budget et des caractéristiques souhaitées :

 

Modèle d’interphone

Prix filaire en fourniture

Prix non filaire en fourniture

simple sonnette filaire

de 15 à 60 €

de 20 à 80 €

parlophone

de 30 à 150 €

de 50 à 200 €

interphone bébé

-

de 40 à 250 €

interphone moto

-

de 50 à 250 €

visiophone bébé

 

autour de 100 €

visiophone d’entrée NB

de 100 à 300 €

visiophone d’entrée couleur

de 250 à 500 €

visiophone anti-vandalisme

autour de 1.000 €

 

La réglementation

En matière de réglementation, l’interphone reste totalement ouvert dans une utilisation personnelle et vous laisse toute liberté des modèles choisis et de l’installation.

 

C’est dans le cadre de copropriétés qu’il est, alors, plus restrictif, notamment en imposant des normes en faveur des personnes à mobilité réduite. Normes qui pourront cependant vous inspirer si, vous ou un membre de votre famille se trouve également dans ce cas de figure.

 

En effet, dans ce dernier cas, l’interphone ou le visiophone doit permettre à des personnes malvoyantes, malentendantes ou en fauteuil de l’utiliser aussi facilement qu’une personne valide. Il faudra alors :

  • des appareils qui se situent à plus de 0,40 m d’un angle afin qu’une personne en fauteuil roulant puisse s’en approcher sans difficulté ;
  • un interphone placé entre 0,60 m et 1.30 m de hauteur afin de pouvoir aussi bien être utilisé debout que dans un fauteuil roulant ;
  • un combiné permettant l’amplification pour prothèse auditive ;
  • dans le cas d’un appareil à menu déroulant, la possibilité d’un appel par code ;
  • un temps suffisant de déverrouillage pour permettre à une personne en fauteuil roulant d’entrer avant qu’elle ne se referme ;
  • un système de caméra qui permette de voir aussi bien des personnes assises que debout, avec grand angle, voire la possibilité de 2 caméras à hauteur différente ;
  • un signal qui soit aussi bien sonore que visuel.

 

Ces normes sont applicables dans les bâtiments neufs ou dans les anciens qui souhaitent changer d’installation. Pour les anciens qui souhaitent conserver leur appareil actuel, ils ne sont liés, pour l’instant, à aucune obligation.

 

Avec visiophonie ou non

  • L’interphone
    Un interphone, à la base, est un outil audio, aussi appelé parlophone. Vous pouvez alors appeler un appartement ou une habitation depuis une entrée et, depuis la maison, interrogée la personne qui vous appelle pour qu’elle décline son identité et, éventuellement, la cause de sa visite. Ce qui a pour but d’éliminer les importuns et de sécuriser votre logement.

Dans ce cas, l’interphone sera équipé d’un bouton pour appeler et d’un micro, à l’entrée, d’un combiné téléphonique et d’un haut-parleur à l’intérieur du logement.
Une gâche électrique permet alors, à distance, d’ouvrir la porte aux visiteurs que vous souhaitez laisser entrer.
 

  • Le visiophone
    En plus des caractéristiques audio, il possède aussi des atouts vidéo qui permettent de, non seulement communiquer avec votre visiteur, mais de vérifier son identité, visuellement, ce qui vous apporte une sécurité supplémentaire.
    Le visiophone se compose alors d’une caméra en extérieur et d’un écran, en intérieur, sur lequel est diffusée l’image, tout en conservant les éléments audio.
    Une gâche électrique est, là aussi, présente, pour laisser le libre accès aux personnes que vous choisissez.
    Selon le prix de l’appareil, vous disposerez d’un modèle avec une qualité d’image plus ou moins grande, voire un écran couleur.

 

Filaire ou non filaire

Mais la nuance ne se situe pas seulement dans la présence ou non de la visiophonie. Selon votre terrain, vous aurez ou non l’opportunité de passer tout un réseau câblé entre l’entrée et l’intérieur, que ce soit pour l’audio ou pour la vidéo.

 

  • Les avantages d’un système non filaire
    Il est évident que l’avantage premier est, justement, de ne pas nécessiter de raccordement et, donc, vous n’aurez pas besoin d’un câblage entre votre portail ou porte d’entrée et l'emplacement de votre téléphone ou de votre écran. Avantage mineur lorsque votre interphone est juste derrière votre porte, mais majeur lorsqu’il est à l’entrée d’un terrain et devrait alors s’effectuer par une véritable tranchée de votre maison à votre portail ou portillon.
    Avantage qui découle du précédent, l’installation en est simplifiée et il n’est alors pas nécessaire de faire appel à un professionnel, il suffit généralement de suivre la notice.
    Autre avantage, vous pourrez aussi déplacer facilement votre équipement sans faire appel à un professionnel.

 

  • Les avantages d’un système filaire
    L’avantage du système filaire est qu’il fonctionne sans interruption, à partir du courant électrique, contrairement au système sans fil qui fonctionne avec piles et cesse de fonctionner dès qu’elles sont usées.
    Le système filaire n’a quasiment aucune limite de distance entre votre appareil émetteur et votre appareil récepteur, contrairement au système sans fil dont vous devrez vérifier les distances permises, en général 200 mètres tout au plus, ce qui vous laisse cependant une belle marge de manœuvre.
    Le système filaire ne sera jamais perturbé par des ondes comme pourrait l’être votre système sans fil.

 

Les fonctions secondaires

Lorsque vous souhaitez un système encore plus évolué, vous pourrez trouver des modèles proposant :

  • la gâche électrique dont il a été question précédemment et qui vous permet de valider l’ouverture à distance d’un portillon ou d’un portail ;
  • la possibilité de laisser des messages en cas d’absence d’une personne à l’intérieur ;
  • la possibilité de leurres de sécurité lorsque vous laissez vos jeunes enfants seuls chez vous ;
  • un digicode qui permet une ouverture sans appel pour ceux qui ont ce code d’entrée ;
  • l’ouverture à partir d’un badge, évitant le principe de la clé, le badge étant plus simple à glisser dans un portefeuille ;
  • la mémorisation des visiteurs.
     

Chacune de ces fonctions augmentera, bien évidemment, le prix du modèle que vous choisirez.

 

Prix des équipements complémentaires

Certains matériels peuvent venir compléter votre matériel et permettre un fonctionnement plus complet, notamment sur l’ouverture de votre porte ou portail :

 

Type de matériel

Prix de pose

passage de câble et gaine

autour de 10 € le mètre linéaire

digicode

de 100 à 200 €

gâche électrique

de 20 à 40 €

automatisme de portail

de 300 à 500 €

 

 

 

L’emplacement d’un interphone

L’emplacement de votre interphone peut revêtir un intérêt important s’il s’agit d’un modèle filaire car le déplacer peut nécessiter l’intervention d’un professionnel et des frais supplémentaires.

 

Pour un modèle sans fil, à part les trous que vous aurez effectués dans le mur pour le fixer et qu’il vous faudra reboucher, il sera très facile de le déplacer.

 

Aussi, la partie émetteur pourra se trouver à l’entrée d’une propriété ou d’un immeuble, ou seulement juste derrière votre porte d’entrée de maison, notamment si elle se situe directement sur la rue ou si votre jardin n’est pas clôturé.

 

La partie récepteur pourra être dans votre hall ou dans votre pièce de jour, quoi qu’il en soit, un lieu facile d’accès dans lequel vous vous trouvez le plus souvent à proximité et ne vous demandera pas de grands déplacements.

 

Le prix de pose d’un interphone

Le prix de pose d’un interphone sera évidemment fonction de l’appareil que vous choisissez, de la distance de câble lorsqu’il s’agit d’un système filaire, de la complexité selon qu’il s’agisse d’un modèle pour particulier, pour entreprise ou pour copropriété, et du nombre d’appareils que vous souhaitez relier.

 

  • Le cas de la copropriété
    Le prix sera, évidemment, beaucoup plus élevé, surtout s’il s’agit d’une première installation.
    Le système filaire est alors préféré mais le passage de gaines et de câbles peut être un véritable casse-tête si rien n’a été prévu au préalable. Un travail de plusieurs jours est à prévoir et le coût, défini après choix d’un artisan sur devis et décision en assemblée générale du syndicat des propriétaires, supporté par l’ensemble de ces propriétaires par répartition.
    Ce prix dépendra aussi du nombre total d’appareils à relier à la platine extérieure. Par exemple, dans le cas d’une copropriété comprenant 10 appartements, il faut alors prévoir de 2.500 à 3.000 € de fourniture et la même somme environ en pose, soit un budget global situé entre 5.000 et 6.000 €, en fourniture et pose. Pour un immeuble de 2 étages avec 7 interphones et gâche électrique, le prix est alors évalué autour de 3.000 €.
    Par contre, cette platine se situant à l’entrée même de l’immeuble, en général, ne nécessitera pas de tranchée, contrairement à certains systèmes personnels.
    Petit plus si vous le souhaitez, vous aurez la possibilité d’avoir un modèles qui renvoie vos appels sur votre smartphone, ce qui vous permettra d’ouvrir la porte de chez vous à distance, même si vous êtes en retard, ou de l’ouvrir à vos enfants, au retour de l’école.
    Les premiers modèles de la sorte existent à des prix assez similaires que ceux déjà proposés puisqu’on peut trouver un modèle d’interphone Wi-Fi à moins de 50 € en fourniture. Utilisant le Wi-Fi pour la liaison, il ne vous coûtera donc rien de plus en fonctionnement.
    A noter que, dans le cas de la copropriété, le parlophone est plus souvent utilisé que le visiophone puisque ce dernier doit faire face à des lois relativement poussées sur la vie privée et devra faire l’objet d’une demande spécifique auprès de la Préfecture, par exemple.
     
  • L’interphone individuel
    Le prix de pose d’un interphone chez un particulier est déjà plus simple à chiffrer, quoi que de nombreux paramètres peuvent venir compliquer le prix :
    • la région d’intervention ;
    • le professionnel qui intervient ;
    • le modèle d’interphone, audio ou vidéo ;
    • le système choisi, filaire ou non filaire ;
    • la nécessité d’une tranchée ;
    • la distance entre l’appareil de l’extérieur et celui de l’intérieur ;
    • éventuellement le nombre d’appareils que vous souhaitez en intérieur.
       

Ce tarif comprend la pose de la platine en extérieur, celle du combiné et/ou de l’écran en intérieur, les liaisons électriques entre les deux, la pose de la gâche électrique lorsque nécessaire et le paramétrage de l’appareil.

Cette installation d’un professionnel est nécessaire dans le cas d’un système filaire.
 

Le coût de pose, hors fournitures, d’un interphone filaire peut aller de 500 à 1.500 €, selon les cas de figure précédemment vus.
Par exemple, on peut estimer le surcoût du visiophone par rapport au parlophone entre 50 et 200 €.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.