Prix d'un escalier en bois (achat et pose)

Mis à jour le 08 janvier 2019
Aucun vote pour le moment
2019-01-08 10:45:00
Escalier en bois

Modèle traditionnel, l’escalier bois peut se décliner en de nombreux styles, de nombreuses présentations, de nombreuses formes qui lui permettent de s’allier aussi bien avec du moderne que de l’ancien, dans une ancienne ferme comme dans une maison d’architecte. Apportant le côté chaleureux de sa matière, vous pourrez trouver des modèles à bien moins de 1.000 € et d’autres à plusieurs milliers d’euros pour le prix de pose d’un escalier bois.

 

Formulez une demande de devis

L’essence du bois

Choisir le projet d’un escalier bois est un choix qui laisse place à tous les styles et toutes les finitions. Mais, dans le choix du style, la première option à décider est celle de l’essence du bois.

 

Ce choix se fera en premier lieu selon l’intensité du passage dans cet escalier. En effet, pour un passage très fréquenté, mieux vaut éviter les bois tendres qui pourraient être marqués irrémédiablement comme le seraient du sapin, du pin ou de cèdre, les bois blancs en général, donc.

 

Pour un intérieur plus rustique, auquel vous souhaitez apporter ou conserver un style campagnard mais avec une véritable noblesse, le chêne et le frêne sont parfaits et très résistants. A partir de 800 € pour le frêne et de 900 € pour du chêne en escalier droit, vous trouverez les premiers modèles en fourniture.

 

Si vous recherchez un intérieur moderne l’érable sera idéal, ou le bois blanc, si l’escalier peut, toutefois, se permettre d’être un peu plus fragile. L’érable sera cependant moins fragile que les bois blancs. Comptez à partir de 500 € en sapin et 700 € en érable pour un escalier droit en fourniture.

 

Le hêtre s’apparente à un style plus classique. Moins cher que le chêne, il peut attirer avec sa teinte légèrement rosée pour des designs particuliers. En outre, le vieillissement des bois blancs n’est pas leur qualité première. Un escalier droit en hêtre, commencera autour de 800 € en fourniture, pour commencer.

 

Enfin, il faut prendre en compte tous les bois exotiques qui offrent une très grande résistance et beaucoup moins d’entretien. Certains sont idéaux pour l’extérieur, par exemple, comme le teck ou l’ébène, comme nous le verrons plus loin. L’avantage du bois exotique est qu’il se patine au fil des années et gagne encore en esthétique sans nécessiter l’entretien des autres bois contre les moisissures et contre les insectes. Un bois exotique, en escalier droit, vous reviendra autour de 1.000 € en fourniture, en premier prix.

 

 

L’emplacement de l’escalier

Il faut bien gérer l’emplacement de l’escalier afin qu’il ne vous prenne pas trop d’espace, ni dans l’étage d’origine, ni sans l’étage d’arrivée. C’est en partie pour cela que vous aurez le choix entre les différentes formes d’escaliers, mais aussi entre des escaliers d’intérieur et d’extérieur, ou encore des escaliers aux marches évidées qui paraissent moins massifs et laissent mieux passer la lumière.

 

Mais un escalier est aussi un espace qui peut permettre de laisser place à un bureau ou des placards en dessous, voir des placards en contre-marches.

 

Prix en fonction de la forme de l’escalier en bois

Si vous voulez faire réaliser un escalier en bois, vous allez avoir plusieurs possibilités de formes. Entre côté esthétique et côté pratique, elles s’offriront à vous pour prendre plus ou moins de place, et garantir plus ou moins de sécurité.

 

  • L’escalier droit
    C’est le plus classique mais aussi celui qui prend le plus de place si on veut éviter les marches trop hautes. C’est aussi le modèle le moins onéreux. Il est possible de l’accoler à un mur ou de le mettre en position suspendue. L’escalier est alors direct, sans palier et sans angle particulier.
     
  • L’escalier tournant
    C’est une déclinaison du précédent lorsque la place est juste un peu restreinte.
    Il existe toutefois en différentes variantes qui sont le 1/4 tournant, c’est-à-dire que l’escalier présentera alors deux volées de marches soit un angle de 90° à une certaine hauteur qui peut varier selon les besoins spécifiques.
    Un escalier 2/4 tournant est aussi possible et revient à un modèle à 180° avec deux angles droits répartis sur sa hauteur. Comme le précédent, le choix dépendra essentiellement de la conception de la pièce de départ et de l’arrivée disponible. L’encombrement est encore inférieur au précédent. En 2/4 tournant, la plus-value sera de l’ordre de 400 à 500 €.
     
  • L’escalier en colimaçon
    Il est conçu pour les pièces les plus petites. Souvent un peu plus accentué au niveau des marches, l’escalier en colimaçon ou hélicoïdal occupe un minimum de place dans la pièce. Généralement sans contremarches, en plus de n’occuper que peu de place, il laisse aussi parfaitement passer la lumière. Il a aussi un look plutôt moderne et peut être de forme arrondie ou carrée.
    Il est aussi plus compliqué à installer et ne pourra l’être que par un professionnel ou une personne très avertie.

 

L’incidence de ces différentes formes se situe autour de 100 à 300 €, selon l’essence. Par exemple, en chêne, un escalier droit débutera autour de 900 €, 1.000 € pour un escalier tournant, et 1.350 € pour un escalier hélicoïdal, en fourniture.

En frêne, comptez respectivement 800 €, 1.000 € et 1.150 € en droit, en tournant et en hélicoïdal.

 

On pourrait également citer le cas particulier de l’escalier escamotable qui est généralement utilisé pour des accès à un comble et le plus souvent lié à la trappe d’accès de cette pièce. Il est prévu pour un usage peu fréquent et reste évidemment moins pratique à utiliser. Son énorme intérêt est de disparaître quasi totalement lorsqu’il n’est pas utilisé, soit la plupart du temps. L’escalier escamotable ne vous coûtera qu’environ 100 € en fourniture, en premier prix.

 

 

Le style de l’escalier en bois

Un escalier peut aussi se caractériser par son style. Car il est tout à fait possible de posséder un escalier en bois et, en seulement quelques modifications, qu’ils puissent devenir rustique, classique ou moderne.

Le fait de le peindre ou de le teinter, de choisir un bois clair ou foncé, de lui associer des contremarches ou de les laisser évidées jouent sur cette présentation et sur l’adéquation avec le style de votre maison.
Tout comme vous pourrez jouer sur la rampe et sur le garde-corps qui pourront aussi être en bois peint, en bois teinté ou proposer un mixte de bois, de fer et/ou de verre.

 

 

La dimension de l’escalier en bois

L’escalier se décompose en :

  • marche : partie horizontale où vous posez le pied ;
  • contre-marche : partie perpendiculaire qui peut être pleine ou évidée ;
  • nez-de-marche : partie de la marche qui dépasse de la contre-marche ou de la marche du dessous en absence de contre-marche ;
  • giron : partie de marche déduite du nez de marche.

 

Pour définir la cohérence d’un escalier, on emploie alors la loi de Blondel qui détermine que 2 fois la hauteur de marche + 1 giron doit se situer dans une fourchette entre 57 et 64 cm et, encore plus idéalement, entre 61 et 63 cm.

On sait aussi que la hauteur d’une marche doit se situer entre 16 et 20 cm pour que l’escalier soit confortable et que le giron doit être supérieur à 24 cm. Par exemple, avec une hauteur de marche de 18 cm et un giron de 25 cm, on obtient un total de 61 cm (2x18 + 25), soit un résultat tout à fait optimal.

A noter également que, lorsque l’escalier dépasse le nombre de 15 marches, un palier est préférable à cette 15ème marche.

 

Pour calculer la dimension de votre escalier, vous pourrez alors vous servir de ces dimensions de hauteur de marche et de giron. Ainsi, en reprenant les chiffres précédents de 18 cm de hauteur de marche et de 25 cm de giron, vous pourrez trouver le nombre de marches et l’encombrement de votre escalier.
Par exemple, pour une hauteur nécessaire de 2,50 m, en divisant 250 par 18, vous obtenez 13,88, soit 14 marches nécessaires qui seront alors de 17,85 cm de hauteur exactement, pour arriver à vos 2,50 m. Quant à la longueur d’escalier, elle sera de 14 marches x 25 cm de giron, soit 3,50 m.

 

L’idéal de pente est de 30 à 40 % maximum pour que l’escalier soit facilement praticable.

 

Ces calculs vous permettent de déterminer la meilleure solution dans le cas d’un escalier sur-mesure réalisé par un menuisier. Toutefois, lorsque vous le pouvez, opter pour un escalier standard réalisé en usine vous permettra de bénéficier de prix plus intéressant. Un escalier standard vous coûtera entre 30 et 60% moins cher qu’un escalier sur-mesure en bois.

 

 

Avantages et inconvénients d’un escalier en bois

Maintenant, si vous vous interrogez entre la réalisation d’un escalier bois, en pierre ou en métal, par exemple, voici un argumentaire qui vous permettra de mieux décider de ce choix ou non du bois.
 

  • Les avantages de l’escalier bois
    • Le bois est un matériau beaucoup plus chaleureux, en esthétique, que ne peuvent l’être le béton, la pierre ou le métal ;
    • Si vous enlevez vos chaussures pour monter à l’étage, il sera aussi plus chaud et doux sous vos pieds ;
    • Il permet de multiples finitions en formes, en couleurs et même en choix de teinte de bois lui-même ;
    • Il est plus simple à mettre en œuvre et permet facilement des réajustements, si nécessaire ;
    • Il s’intègre dans tous les styles de logement, contemporain, traditionnel, rustique, futuriste... ;
    • Il peut durer très longtemps si vous choisissez les bonnes essences de bois ;
    • Selon le bois choisi, il existe des premiers prix très abordables, à partir de 500 €, par exemple.
       
  • Les inconvénients de l’escalier bois
    • Le bois réclame évidemment plus d’entretien que d’autres matières, même si cet entretien, en intérieur, reste simple ;
    • Il nécessite aussi un traitement insecticide et fongicide initial qu’il vous faudra renouveler de temps à autre ;
    • Sa résistance au poinçonnement dépendra de l’essence choisie ;
    • Des réparations sur un escalier peuvent parfois revenir plus cher ;
    • Avec le temps, il a tendance à craquer, ce qui fera son charme pour certains et sera gênant pour d’autres ;
    • Il est plus sensible à l’humidité et à la température que les autres matériaux ;
    • Du choix de l’essence dépendra cependant sa durée de vie.

 

Prix d’achat de l’escalier en bois

Le prix d’un escalier a été plus ou moins déjà envisagé dans le choix de l’essence et dans celui de l’essence. Pour être plus précis, voici un tableau qui en rappelle ces tarifs et les complète, tout en sachant que, sur un plan plus général, un escalier bois vous coûtera, en premier prix, entre 500 et 6.000 € en droit, entre 1.000 et 7.000 € en tournant et entre 1.500 et 8.000 € en hélicoïdal. Des prix maintenant qu’il faut détailler en fourniture seule selon leur essence.

 

Essence de bois

prix escalier droit

prix escalier tournant

prix escalier hélicoïdal

pin

à partir de 400 €

à partir de 600 €

à partir de 800 €

sapin

à partir de 500 €

à partir de 700 €

à partir de 850 €

érable

à partir de 700 €

à partir de 900 €

à partir de 1.100 €

frêne

à partir de 800 €

à partir de 1.000 €

à partir de 1.150 €

chêne

à partir de 900 €

à partir de 1.000 €

à partir de 1.350 €

hêtre

à partir de 800 €

à partir de 1.000 €

à partir de 1.200 €

bois exotique

à partir de 1.000 €

à partir de 1.200 €

à partir de 1.400 €

 

Prix de pose d’un escalier d’extérieur en bois

Si vous choisissez le bois pour réaliser un escalier extérieur, il sera certainement simple, sans contremarches et de style droit. Voici quelques exemples de prix, sachant que le bois blanc comme le pin ou le mélèze devra bénéficier d’un traitement contre les insectes et les moisissures bien plus régulier, du fait de sa moins bonne résistance aux intempéries, en rapport de l’ipé ou, mieux encore, du teck, parmi les plus résistants et les plus durs. Ces derniers ne sont d’ailleurs pas exposés aux attaques d’insectes et de moisissures.

 

Essence de bois pour extérieur

prix escalier droit

mélèze

à partir de 200 €

pin

à partir de 200 €

ipé

à partir de 300 €

teck

à partir de 500 €

 

 

 

Prix de pose de l’escalier en bois

Un menuisier qui viendra poser votre escalier travaille selon un tarif qui s’échelonne de 35 à 50 € de l’heure, selon la région, le temps de déplacement et la difficulté du travail, voire son intérêt à réaliser votre travail en fonction de son emploi du temps.
A la journée, on peut estimer son intervention entre 200 et 300 €.
Pour la pose d’un escalier, pour un chantier que l’on peut qualifier de normal, avec un accès sans difficulté et des conditions de travail qui ne présentent pas de complexité particulière, le tableau de prix suivant peut sensiblement s’appliquer :

 

Forme d’escalier bois

prix de pose hors fourniture

escalier droit

de 400 à 450 €

escalier 1/4 tournant

de 450 à 500 €

escalier 2/4 tournant

de 600 à 700 €

escalier hélicoïdal

de 500 à 600 €

 

 

Lorsqu’il intervient dans le cadre d’une rénovation d’une résidence principale de plus de 2 ans d’âge, le menuisier pourra vous faire bénéficier d’un taux de TVA réduit à 10%, à condition de se charger, à la fois, de la fourniture et de l’installation.

 

Pour un escalier extérieur, la pose d’un escalier droit est souvent 2 fois moins cher, du fait d’une plus grande simplicité à la fois du chantier et de l’escalier et, donc, d’un temps de travail moins long.

 

 

Entretien de l’escalier

Le bois vieillit, se patine, s’use. Sa peinture ou sa teinte s’atténue. Le traitement dont il bénéficiait s’estompe au fil du temps. C’est pourquoi vous devez l’entretenir ou, mieux, le faire entretenir par un professionnel.

 

Lorsque le grincement de votre escalier bois vous irrite, il sera possible de l’atténuer en le vernissant très largement de façon à ce que ce vernis vienne pénétrer chaque interstice et les reboucher. Il est aussi possible d’injecter du joint de silicone ou d’insérer un film de polyéthylène.

 

Pour traiter un escalier, différents produits s’offrent à vous :

 

Traitement du bois

prix au litre en fourniture

lasure

de 20 à 30 €

vernis

de 17 à 15 €

vitrificateur

de 15 à 40 €

cire

de 25 à 35 €

peinture microporeuse

de 50 à 80 €

 

 

A cela s’ajoutent les tarifs d’intervention d’un professionnel si vous faites réaliser ce travail.

En cas de préparation (ponçage, rebouchage, etc.), un prix de 10 à 20 € le m² est à prévoir, selon le degré d’intervention nécessaire.

Pour une vitrification, vous en aurez pour environ 15 € le m².

Pour une peinture, comptez de 20 à 30 € le m².

 

Si une réparation de l’escalier est à prévoir, il faut compter de 50 à 150 € par marche à réparer par un professionnel, selon qu’il sera possible de la rattraper ou qu’il faudra carrément la changer. Il existe aussi des kits déjà prêts pour réparer soi-même son escalier mais qui coûtent aussi de 30 à 70 € par marche.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.