Le courtier en travaux : quel est son rôle ?

Mis à jour le 02 novembre 2017
Courtier en travaux
Courtier en travaux

Si confier les travaux envisagés à des professionnels fiables n’est pas un choix aisé, c’est bel et bien la raison pour laquelle le métier de courtier en travaux se développe de plus en plus. Son rôle : effectuer les démarches de recherche de professionnels à la place du client, et même d’assister à l’établissement du devis, etc. L’Agence nationale d'information pour le logement a en effet mené une enquête qui démontre que plus de la moitié des Français ne savent pas quelles entreprises contacter pour réaliser leurs travaux, avec pour principales raisons : le manque de fiabilité des informations.

 

Recevoir 5 devis gratuitement

Les chiffres et la formation

En 2012, 600 courtiers en travaux étaient recensés en France, dont plus de la moitié sont franchisés, pour 40 % d’indépendants. Le carnet d’adresse d’un courtier en travaux comporte généralement une cinquantaine de professionnels du bâtiment avec lesquels il a l’habitude de travailler régulièrement et dont il connaît la fiabilité et la qualité du travail réalisé.

Le courtier en travaux apporte une expérience non négligeable au client, puisqu’il s’occupe de nombreux projets tout au long de l’année : il est estimé que le courtier gère entre 50 et 100 projets en une année.

A ce jour, il n’existe pas de véritable formation ni de diplôme officiel menant au métier de courtier en travaux. En effet, bien qu’elle existe depuis les années 1990, c’est une profession qui reste relativement récente. Toutefois, la Fédération française du courtage en travaux (FFCT), fondée en 2008, propose notamment de courtes formations, imposées à ses adhérents.

 

Le rôle

Que ce soit pour remplacer des fenêtres simples vitrage par des fenêtres double vitrage ou pour aménager des combles jusqu’à maintenant inutilisées, le courtier en travaux joue le rôle d’intermédiaire entre un client et un ou des professionnels du bâtiment pour que des chantiers, de rénovation et de maintenance principalement, soient menés à bien. Voici ses différents rôles :
 

La mise en relation
Le courtier en travaux commence par identifier les besoins de son client (ainsi que son budget), afin de pouvoir le mettre en relation avec les professionnels correspondants vraiment à son projet. En effet, si le client souhaite justification de pourquoi et comment le courtier a choisi tel ou tel entrepreneur, il doit être en mesure de justifier son choix.

 

Intermédiaire
Le courtier en travaux agit comme un véritable intermédiaire entre les particuliers ou entreprises ayant un projet de travaux et les professionnels du bâtiment ayant les capacités de les réaliser. On parle alors d’un « ordre de mission » donné par le client au courtier en travaux et d’un « contrat de partenariat » réalisé entre ce dernier et l’entreprise choisie.
 

Le « carnet d’adresse »
Au fur et à mesure qu’il intègre de nouveaux professionnels ou de nouvelles entreprises à son carnet d’adresse, le courtier en travaux doit vérifier leur fiabilité, se renseigner sur leurs anciennes réalisations, contrôler qu’ils possèdent bien les assurances nécessaires pour effectuer les travaux (responsabilité civile professionnelle, assurance décennale, etc.), leur immatriculation au Répertoire des métiers ou au Registre du commerce et des sociétés, etc. Grâce à cette sélection rigoureuse et à la confection de ce vaste réseau, il peut ainsi offrir une fiabilité et une expertise intéressante qui facilite les démarches des clients.

 

Accompagnement
Le courtier en travaux ne s’arrête pas à la signature du devis. En effet, son rôle consiste également à suivre le chantier jusqu’à sa livraison totale, afin, notamment, de vérifier que l’entreprise respecte le devis et les délais annoncés, tout en faisant correctement le travail.

 

Les avantages

Passer par un courtier en travaux a de nombreux avantages, cela permet de :

  • s’assurer de la fiabilité des professionnels du bâtiment en confiant la tâche de la sélection à quelqu’un dont c’est le métier au quotidien ;
  • gagner du temps et de simplifier la phase de préparation du chantier ;
  • bénéficier de prix compétitifs.

 

Le prix

La rémunération du courtier en travaux se fait sous forme de commission, dont le montant est fixé et signé en amont des travaux entre le courtier et les professionnels sélectionnés, puisque cette commission sera à la charge de ces derniers. Elle correspond à un montant correspondant à 5 à 10 % du montant facturé au client pour la réalisation des travaux.

 

Quel courtier en travaux choisir ?

Travaux à Part propose un service de courtage en travaux qui accompagne les internautes dans leurs projets de travaux en recherchant les meilleurs professionnels, présents dans votre département qui offriront le meilleur rapport qualité – prix pour vos travaux. A la fin des travaux, nous vérifions avec vous que ceux-ci se sont bien passés, ce qui permet de
Ainsi, nous sommes en mesure de mettre les clients en relation avec tous les corps de métiers nécessaires pour la bonne réalisation des travaux. Un courtier suit le bon déroulé des travaux jusqu’à ce qu’ils soient terminés.