Le chalet en bois : caractéristiques et conseils de construction

Mis à jour le 03 décembre 2019
2019-12-03 07:30:00
Chalet en bois moderne

D’origine construit dans les régions montagneuses, le chalet en bois, il se construit de plus en plus dans toutes les régions de France, et c’est alors à l’essence de bois choisie qu’il faudra prêter une attention toute particulière.

Nous allons vous présenter les particularités du chalet en bois au travers de caractéristiques et de conseils.

Découvrez notre vidéo récapitulative :

 

Vous avez un projet ?

Les particularités du chalet en bois

Ce qui caractérise et différencie le chalet en bois des autres constructions bois, c’est principalement sa technique de construction. En effet, il faut savoir que c’est à partir de rondins ou de madriers en bois massif empilés les uns sur les autres que le chalet peut prendre forme et, ainsi, accueillir des occupants.

 

Le résultat, au final, est un logement qui se veut relativement atypique, notamment lorsqu’il est construit hors des régions montagneuses. C’est un type d’habitat qui, en parallèle, est en mesure de procurer à la fois confort de qualité tout en offrant une atmosphère chaleureuse. Et cette atmosphère est, en particulier, obtenue grâce au bois qui permet de conférer au logement une excellente isolation thermique en plus d’une solution naturelle quant aux problèmes d’humidité.

 

En outre, le recours à ce matériau naturel permet de jouer sur une réelle et efficace optimisation de l’espace. En effet, il faut savoir que les murs en bois prennent moins de place que ceux en briques ou en parpaings étant donné qu’ils n’ont pas les mêmes besoins en ajout d’isolants.

 

Enfin, étant un élément naturel nécessitant relativement peu de transformation, le bois est un matériau écologique pouvant être assemblé à l’aide de techniques d’emboîtement dédiées.

 

Les bases de construction d’un chalet en bois

Le choix des essences de bois

L’essence de bois choisie aura un réel impact sur le prix de construction d’un chalet. Il est important de garder en tête que seules les essences assorties de la désignation CE (Conformité européenne) peuvent être commercialisées. A défaut d’un tel marquage, le bois risque de ne pas répondre aux attentes.

 

Pour l’ossature d’un chalet, la robustesse du bois est capitale. C’est alors la norme NF EN 338, délivrée par l’organisme Afnor Certification, qui offre un classement des bois. C’est ce dernier qui permet, alors, de définir les essences les mieux adaptées aux différents climats et zones géographiques. Dès lors, selon le lieu de construction sélectionné et selon les caractéristiques du secteur, il sera possible de s’orienter vers une essence plutôt qu’une autre.

Par exemple, le mélèze s’avère intéressant dans les régions froides car il dispose d’excellentes qualités en termes d’isolation thermique. Le douglas, quant à lui, offre une belle résistance face aux intempéries.

 

Pour les murs et l’intérieur du chalet, le bois se choisira plus pour son rendu esthétique. Toutes les options deviennent alors possibles avec des propositions telles que le chêne pour sa noblesse ou le douglas, là aussi, mais cette fois pour sa belle teinte rougeâtre.

 

Pour une structure pérenne, comme pour toute autre construction de maison, il faudra tout de même penser aux fondations du chalet. Dès lors, il est nécessaire d’opter pour :

  • de la pierre pour mettre en oeuvre des fondations solides ;
  • du béton sera utilisé pour la création de la dalle ;
  • et de la pierre ou de la brique pour celle de la traditionnelle cheminée sans laquelle le chalet n’en serait plus vraiment un.

 

Les différents styles du chalet en bois

Qu’il soit pensé en kit ou en sur-mesure, lors de la conception du chalet en bois, il est question d’un extérieur en bois dans tous les cas de figure, par contre, pour l’intérieur, différents styles peuvent être adoptés selon les attentes des futurs occupants.

 

Ainsi, voici quelques possibilités de styles qui peuvent être pensés :

Styles de chalet en bois

Conception

Le style classique

C’est l’ambiance vacances qui est mise à l’honneur au travers d’un chalet respectant le côté montagnard qui était mis en oeuvre à l’origine de ces constructions.

Dès lors, le chalet revêt un côté rustique où le bois règne en maître dans l’ensemble des pièces comme à l’extérieur. Et il est également privilégié pour l’aménagement mobilier.

Le style tendance

Si le chalet au style tendance offre un aspect extérieur de type chalet, sa conception est par contre totalement différente à l’intérieur pour un effet de contraste impressionnant.

Ainsi, dès le seuil de porte passé, c’est une ambiance contemporaine qui se découvre de par l’apport de couleurs modernes, aussi bien sur les murs que dans les décors présents.

Dans cette ambiance, ce sont alors le fer, l’alu et le verre qui prédominent.

Le style scandinave

Les scandinaves sont réputés pour leur utilisation de tons plus neutres tels que le gris, le bleu ciel, le rose poudré, le jaune, le blanc ou encore le noir. Ces tons sont apportés par petites touches (coussins, rideaux, etc.).

Un style qui est d’ailleurs mis en valeur par des éclairages tamisés ou par des spots directement imbriqués dans le plafond.

 

Le traitement du bois

Tout au long de son cycle de vie, le chalet devra bénéficier de tous les soins nécessaires à sa bonne conservation.

En effet, pour que votre chalet vous offre une belle durée de vie, si l’essence choisie est importante, il faut aussi prévoir le traitement nécessaire. L’entretien commencera généralement par la mise en oeuvre des étapes suivantes :

  • un nettoyage à l’aide d’un jet à haute pression afin de supprimer les moisissures et autres impuretés de la surface à traiter ;
  • un éventuel ponçage des zones les plus abîmées ;
  • un rebouchage des possibles trous avec de la pâte à bois.

 

Ensuite, il sera possible de se consacrer au traitement du bois à proprement parler. Il faut ainsi prévoir un premier traitement contre les insectes. Ce dernier sera à réitérer tous les 10 ans et pourra même comprendre des traitements par injection si nécessaire.

 

Dans un second temps, selon la finition souhaitée, il sera question d’appliquer une peinture, une lasure, un vernis ou encore une peinture UV. Ce traitement devra être effectué annuellement ou bi-annuellement selon la région d’implantation du chalet et son exposition. Ce sont entre 2 et 3 couches de produit qu’il faudra appliquer pour une protection optimale.

Faire chiffrer mes travaux par des artisans

Vous avez un projet de travaux concret ? Recevez des devis fiables et compétitifs d'artisans sélectionnés pour leur savoir-faire.